Qualcomm dégaine une puce ARM 64 bits 10 nm 48 cœurs

CloudComposantsPoste de travailServeurs
serveur-arm

Le Centriq 2400 est la première puce pour serveurs de Qualcomm Datacenter Technologies. Un composant 10 nm qui pourra intégrer jusqu’à 48 cœurs.

Qualcomm vient d’officialiser son premier composant pour serveurs, le Centriq 2400. Une puce qui pourra regrouper jusqu’à 48 cœurs ARM 64 bits gravés en 10 nm.

Fidèle à ses habitudes, le concepteur de processeurs américain ne s’appuie pas sur un des cœurs proposés par le Japonais ARM, mais a mis au point sa propre solution ARMv8 : le cœur Falkor. Cette offre est conçue spécifiquement pour les besoins des datacenters, précise Qualcomm. Sans toutefois donner de précision sur ce qui le différenciera des Cortex-A57, A72 et A73 d’ARM.

« Les processeurs Qualcomm Centriq 2400 conduiront les serveurs ARM à haute performance et à haut rendement énergétique du concept à la réalité », déclare Anand Chandrasekher, vice-président senior et directeur général de Qualcomm Datacenter Technologies, filiale de Qualcomm.

Arrivée prévue au second semestre 2017

Des échantillons de ce composant sont maintenant disponibles. Il faudra donc encore attendre de nombreux mois avant que le Centriq 2400 apparaisse dans de premiers produits. Le temps que l’écosystème de partenaires hardware et software du constructeur se prépare à l’offensive.

La firme a toutefois d’ores et déjà fait des démonstrations de Linux, Java, Hadoop et Spark sur son processeur. Les travaux semblent donc bien avancés, avec de premières solutions serveur attendues pour la seconde moitié de l’année 2017.

À lire aussi :
Intel recrute chez ARM et lance une division voitures autonomes
SUSE ajuste son modèle de licence aux serveurs ARM 64 bits
ARM est maintenant Japonais !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur