Qualcomm prépare une mise à jour de son Snapdragon 835, le S836

ComposantsMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes

Le Qualcomm Snapdragon 836 devrait succéder au 835. Une mise à jour incrémentale, avant la prochaine génération de SoC mobile, le S845.

Qualcomm prépare le Snapdragon 836, un refresh du 835, proposant des cœurs plus rapides. 8 cœurs ARM 64 bits Kryo 280 cadencés à une fréquence maximale de 2,5 GHz et un GPU Adreno 540 à 740 MHz. Contre 2,45 GHz et 710 MHz actuellement. Le gain en puissance devrait donc rester limité.

Plusieurs smartphones pourraient adopter cette puce. Le futur Galaxy Note 8 de Samsung, qui aura la lourde tâche de succéder au tristement célèbre Galaxy Note 7, retiré du marché. Mais aussi probablement les Pixel 2 de Google. Des machines à écran pleine couverture (voir à ce propos notre précédent article « Le Pixel 2 XL de Google devrait passer au plein écran »).

Snapdragon 845 : en 2018, en 7 nm et chez TSMC

Le Snapdragon 836 devrait rester une puce gravée en 10 nm par Samsung. Il se veut l’un des processeurs mobiles les plus performants du marché. Aujourd’hui, la génération 835 est sans conteste la plus utilisée dans les smartphones haut de gamme.

Cette technologie sera remplacée en 2018 par le Snapdragon 845. Un processeur qui ira encore plus loin, avec une possible gravure en 7 nm. Qualcomm pourrait alors choisir de basculer la production de ces puces de Samsung à TSMC. Un succès pour le fondeur taïwanais, qui récupérerait ainsi un gros contrat à son concurrent coréen. Ironiquement, le Snapdragon 845 est pressenti pour équiper certaines versions du futur Galaxy S9.

À lire aussi :

Qualcomm dégaine les Snapdragon 630 et 660
Qualcomm 205 : de la voix en 4G pour les dumb phones
Performances en demi-teinte pour le Snapdragon 835 de Qualcomm ?

Crédit photo : © Christophe Lagane – Silicon.fr

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur