Quantum promet de relancer Firefox… fin 2017

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
Faille alerte sécurité Mozilla Firefox 16 navigateur © Kong - Shutterstock
2 10 1 commentaire

Courant 2017, Firefox devrait évoluer vers plus de performances en adoptant plus largement le langage de programmation Rust et les composants issus de Servo.

Mozilla cherche toujours une voie pour relancer son navigateur web Firefox dans la course. Ce butineur est aujourd’hui celui proposant le moteur le plus ancien du marché, ce qui lui vaut de présenter certaines limitations handicapantes face à la concurrence.

Le projet Quantum devrait changer tout cela, avec une exploitation massive des différents cœurs d’un processeur, ainsi que l’utilisation de l’accélération graphique apportée par le GPU de l’ordinateur.

À cet effet, le projet Quantum compte réunir toutes les technologies en cours de développement chez Mozilla : le langage de programmation sécurisé Rust, le moteur de rendu de nouvelle génération Servo, les avancées multicœurs apportées par Electrolysis, etc.

Une évolution progressive

Quantum partira du moteur de rendu actuel de Firefox, Gecko, pour adopter petit à petit des éléments issus de Servo.

Le corollaire de toutes ces annonces sera probablement une refonte du système d’extensions, qui risque de mettre à la porte toutes celles conçues initialement pour Firefox, au profit des seules WebExtensions. Le devenir des greffons est également incertain.

La Fondation Mozilla promet de premières versions de test de Quantum fin 2017, et ce sous Windows, OS X, Linux et Android. Dans l’intervalle, c’est Electrolysis qui sera étendu à 100 % des utilisateurs de Firefox « dans les mois à venir ».

À lire aussi :
Firefox 49 lit les pages web à haute voix
Firefox 48 : un meilleur support multicœur et plus de sécurité
Mozilla trace la feuille de route du support multicœur de Firefox

Crédit photo : © Kong – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur