Qwant passe au machine learning / deep learning avec Nvidia

CollaborationLogiciels
Qwant

Le Français Qwant s’équipe en supercalculateurs Nvidia DGX-1. Des machines à base de GPU Testla, adaptées au monde du deep learning et du machine learning.

Le moteur de recherche français Qwant se met lui aussi à l’intelligence artificielle. Une technique devenue aujourd’hui essentielle pour améliorer la capacité des moteurs de recherche à répondre à des requêtes exprimées en langage naturel. Mais aussi pour proposer des résultats plus pertinents.

Qwant a opté pour des supercalculateurs DGX-1 de Nvidia équipés de GPU Nvidia Tesla. Une offre dédiée spécifiquement au deep learning et à l’intelligence artificielle, qui propose une densité extrême. Chaque unité de calcul serait en effet équivalente à 250 serveurs traditionnels assure Nvidia.

« Les supercalculateurs DGX-1 nous permettent de véritablement débrider nos travaux de R&D. Nous allons bientôt fournir de nouveaux services très excitants que nous avons imaginés et développés, mais qui demandaient des capacités de calcul que Qwant n’avait pas jusqu’à présent », explique Éric Léandri, président de Qwant.

Diverses utilisations déjà prévues

Première utilisation des DGX-1, le classement des documents indexés par le robot du moteur de recherche. Une opération qui sera réalisée bien plus efficacement qu’auparavant.

Autre utilisation, une meilleure détection des contenus inappropriés. Les spams et les documents (images et vidéos) réservés aux adultes seront ainsi repérés avec plus de rapidité.

À lire aussi :
AMD se projette dans le Machine Learning avec les accélérateurs Radeon Instinct
Google en dit plus sur le TPU, son composant spécial Machine Learning
Des smartphones boostés à coup de machine learning en 2017


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur