Le rachat de Yahoo par Verizon pourrait tomber à l’eau

GouvernanceOperateursRégulationsRéseaux
6 9 Donnez votre avis

Tout va mal pour Yahoo. Engluée dans les affaires, la société pourrait rater la vente de ses activités Internet à Verizon.

Le deal Verizon-Yahoo semble bien mal parti. Il se murmurait que l’opérateur pourrait demander une ristourne de 1 milliard sur les 4,8 milliards de dollars proposés dans le cadre de ce rachat. Le directeur juridique de Verizon, Craig Stillman, estime maintenant qu’il existe une grande chance de voir le rachat de l’activité Internet de Yahoo tomber purement et simplement à l’eau.

« Je pense que nous avons une raison raisonnable de croire dès maintenant que l’impact [des affaires touchant Yahoo] est significatif. […] S’ils croient que ce n’est pas le cas, alors ils devront nous le démontrer, » explique-t-il.

La balle est donc dans le camp de Yahoo. Et il est probable que la société aura bien du mal à redonner confiance à son potentiel racheteur. De fait, certaines sources indiquent que ce ne seraient pas 500 millions de comptes qui auraient été piratés, mais plus d’un milliard (voir « Piratage de Yahoo : 1 milliard de personnes seraient concernées »).

Multiplication des affaires

Entre temps, une nouvelle affaire a éclaté pour la société : des opérations d’espionnage de ses clients menées pour le compte du gouvernement américain.

Et de clore sur une maladresse, en empêchant les internautes de mettre en place des redirections d’e-mails. Décision vue par certains comme une façon de stopper la fuite des utilisateurs de Yahoo.

À lire aussi :
L’activité Internet de Yahoo rachetée par Verizon pour 4,8 Mds de $
Verizon demande une ristourne de 1 Md$ pour racheter Yahoo
Piratage de Yahoo : après la stupeur, le procès

Crédit photo : © Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur