Poste de travail

Le Raspberry Pi file à l’anglaise

raspberry-pi
2 0 Donnez votre avis

Avec le soutien financier de Google, la fondation Raspberry Pi va livrer aux écoles britanniques 15.000 exemplaires de son micro-ordinateur éponyme. Et tenter de réhabiliter l’informatique comme une science à part entière.

La fondation Raspberry Pi va mettre à profit le soutien financier de Google pour fournir aux écoles britanniques 15.000 exemplaires de son « micro-ordinateur à 35 dollars » (modèle B à 512 Mo de RAM), soit 525.000 dollars en valeur.

De passage à Cambridge, où il a initié quelques heures durant des élèves aux rudiments du code, Eden Upton, cofondateur de la Raspberry Pi Foundation, a accordé ses violons avec ceux d’Eric Schmidt, président exécutif de Google. Le tandem a entériné cette initiative avec l’ambition de stimuler une filière des TIC en déclin au Royaume-Uni (-23% d’inscrits en premier cycle supérieur ; -34% en second cycle).

Réhabiliter l’informatique

« Le système éducatif britannique met l’accent sur l’utilisation du logiciel, mais il délaisse un point important : le processus de création en amont« , s’est exclamé Eric Schmidt, secondé par un Eden Upton désireux de réhabiliter l’informatique comme une science à part entière, au même titre que la physique, la chimie et la biologie.

Six organisations partenaires (CoderDojo, Code Clu, Computing at Schools, Generating Genius, OCR et Teach First) apportent leur concours dans la démarche. Pour former les ingénieurs informaticiens de demain, ils mettront en place un système de détection et distribueront les 15.000 Raspberry Pi en conséquence.

OCR fournira, en complément à chaque machine, un pack d’apprentissage contenant un environnement de travail et des outils de développement. Computing at School s’est investi dans la documentation : plusieurs professeurs ont concocté le Manuel du Pi dans l’Education, dont la première version (fichier PDF) est placée sous licence Creative Commons.

Le filon pour Google ?

Sur place, le Syndicat national des Enseignants reste dubitatif, jouant de défiance face à l’implication d’une multinationale dans le système éducatif. Un porte-parole a résumé la situation à la BBC : « Les établissements scolaires deviennent des vitrines pour ces sociétés qui mettent en avant leur(s) marque(s) en échange de commodités, fussent-ce des livres ou des équipements informatiques. »

Une prise d’influence que n’ont pas commentée les intéressés, préférant laisser entrevoir les nouvelles perspectives qu’ouvre l’arrivée du Raspberry Pi dans les écoles. En ligne de mire, la production du modèle A, annoncé à 25 dollars, amputé d’un port USB et de l’interface Ethernet.

Plus globalement, cette Success Story (plus d’un million d’exemplaires vendus) a réuni une communauté aux aguets, qui regroupe ses nombreuses productions indépendantes sur le Pi Store, une logithèque dédiée inaugurée en décembre.

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : aux ARM, etc.

Crédit photo : Raspberry Pi Foundation