La Fondation Raspberry Pi livre le Compute Module 3

ComposantsPCPoste de travail
Raspberry Pi Compute Module

Dix fois plus rapide que son prédécesseur, le Compute Module 3 permet de disposer du hardware d’un Raspberry Pi 3 au format SODIMM DDR2. Une offre dédiée aux industriels.

Le successeur du Compute Module est enfin accessible. La Fondation Raspberry Pi vient en effet de lever le voile sur le Compute Module 3, qui sera – dans la plupart des cas – compatible avec les produits conçus pour la première génération de cette solution embarquée.

Au menu, un hardware proche de celui du Raspberry Pi 3. À savoir, un processeur Broadcom BCM2837 comprenant 4 cœurs ARM Cortex-A53 64 bits cadencés à 1,2 GHz. Le tout est épaulé par 1 Go de RAM. Deux modèles sont accessibles : le CM3 propose en standard 4 Go de eMMC, alors que le CM3L est en dépourvu. Il faudra donc lui adjoindre de la mémoire de stockage externe. Ces deux offres sont annoncées à des prix publics respectifs de 30 dollars HT et 25 dollars HT.

Timide percée chez les industriels

Certains industriels utilisent le Compute Module dans leurs offres. WDLabs (émanation de Western Digital) propose ainsi le Media Stick for Raspberry Pi, qui permet de transformer un Compute Module en ordinateur ultra compact. Nous ne savons toutefois pas encore si ce produit est compatible avec le CM3.

NEC devrait pour sa part proposer un port pour le Compute Module dans certains de ses dispositifs d’affichage grand format. Des écrans allant de 40 à 98 pouces de diagonale et qui pourront ainsi fonctionner de manière autonome.

À lire aussi :

La Fondation Raspberry Pi livre un OS pour les PC et Mac x86
Pixel : un bureau modernisé pour les Raspberry Pi
Docker s’invite sur le Raspberry Pi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur