La RATP met ses données temps réel à disposition des développeurs

AppsBig DataData & StockageDéveloppeursMobilitéProjets

Métro, bus, tramway… La RATP dit avoir investi un million d’euros pour préparer cette ouverture des données temps réel de circulation des transports en commun parisien.

La Régie autonome des transports parisiens (RATP) ouvre enfin ses données temps réel de circulation du métro, de bus, de tramways et de la section du RER à Paris dont elle a la charge. Ces données sont disponibles sur data.ratp.fr. Une opération Open Data très attendue par les développeurs.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la loi Macron du 6 août 2015, qui prévoit l’ouverture des données de transport public et de services de mobilité par leurs exploitants. C’est également une réponse à la grogne de développeurs d’applications de transports et gestion de trajets quotidiens, dont Citymapper. Au printemps dernier, cette entreprise accusait la RATP de rétention d’informations…

Partager les coûts

La RATP a expliqué jeudi dans les colonnes du Monde avoir travaillé pendant six mois et investi un million d’euros pour dupliquer ses serveurs et préparer cette ouverture des données temps réel « dans de bonnes conditions ».  Pour couvrir les coûts de mise à disposition, la loi prévoit que les bénéficiaires de la donnée soient mis à contribution.  La régie publique a toutefois précisé que le service est gratuit « jusqu’à un seuil de 30 millions de requêtes par mois ». Au-delà, la RATP est donc autorisée à faire payer les bénéficiaires du service (toute enteprise ou tout particulier qui accède à l’API de la RATP pour réutiliser ces données) afin de couvrir les coûts  de mise à disposition.

L’an dernier, Groupe RATP précisait  sur Medium avoir « fait le choix, à l’instar de la Ville de Paris, d’une ouverture sous licence ODbL, afin de garantir que les réutiliser jouent bien le jeu de l’Open Data ».

Lire aussi :

Patrick Ung, Paris ci la sortie : « la RATP ne m’a pas répondu, j’ai récolté les données à la main »
L’ouverture des données de transport un casse-tête français
La RATP démocratise les services NFC pour les bus et les trams

crédit photo © Bikeworldtravel – Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur