ReactOS bientôt capable d’écrire sur les partitions Windows

LogicielsOpen SourceOSPoste de travail
3 1 Donnez votre avis

Support EXT3, Btrfs, Cygwin et .NET s’invitent dans ReactOS 0.4.2. Des évolutions bienvenues pour ce clone Open Source de Windows. En attendant le support complet du NTFS et des impressions.

La RC1 de ReactOS 0.4.2 a fait son entrée sur les serveurs du projet. Ce clone Open Source de Windows monte en puissance, avec de nouvelles avancées sur le terrain des systèmes de fichiers, comme la possibilité de lire et d’écrire sur des partitions EXT3 et Btrfs.

Le support de Cygwin et des applications .NET 2.0 est également proposé, élargissant ainsi la logithèque potentielle de cet OS. Les derniers tests en date montrent une compatibilité croissante avec les applications Win32. Des titres massifs comme Java, OpenOffice, Firefox ou VLC Media Player fonctionnent aujourd’hui correctement sous ReactOS.

NTFS, SATA, USB, DirectX, impressions…

Des travaux sont en cours pour améliorer certaines des fonctions de base du système, comme le support SATA et USB ou la possibilité d’écrire sur des partitions au format NTFS. Le résultat de ces travaux, ainsi que le support de l’impression, des pilotes WDM et de DirectX, sont attendus pour ReactOS 0.5.0. Ces avancées permettront d’amener l’OS au niveau de Windows 2000 / XP.

Reste bien entendu le problème de la compatibilité avec les logiciels Windows. Ici toutefois, seule une masse critique de testeurs, mais aussi de développeurs, permettra à ReactOS de se hisser au niveau des systèmes d’exploitation de Microsoft.

À lire aussi :
Le clone de Windows ReactOS se rapproche de VMware
Le clone de Windows ReactOS adopte le Btrfs d’Oracle
L’OS Open Source ReactOS toujours plus proche de Windows


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur