Les recettes du Cigref pour attirer et garder les talents du numérique

Data & StockageDSIProjetsSécurité
2 42 Donnez votre avis

Agilité, autonomie, initiative… Le Cigref propose des leviers pour séduire les talents que le marché s’arrache. Et identifie les métiers émergents les plus recherchés : du data scientist au RSSI.

Pour soutenir leur transformation numérique, les entreprises doivent se doter des compétences que le marché s’arrache, les attirer et les garder. Le défi n’est pas toujours simple à relever. Pour les y aider, le Cigref propose, dans son rapport le « collaborateur 2020 », des leviers à activer pour susciter l’engagement des meilleurs profils, en partant du constat suivant : le management change.

À l’ère numérique, les équipes à gérer sont « souvent dispersées géographiquement, pluridisciplinaires et multiculturelles ». Et la guerre des talents fait rage : « tout le monde s’arrache les mêmes profils (les data scientists, par exemple) », souligne le réseau de grandes entreprises dans son rapport.

Résultat : les grands groupes se trouvent en concurrence avec des start-ups technologiques sur ces recrutements. Pour se distinguer, le montant du salaire ne suffit pas toujours. D’autres actions s’imposent…

Plus ouvertes aux alternatives

Le Cigref invite les entreprises à repenser leurs relations avec les universités et les écoles (dont l’école 42, Epita et Epitech) pour trouver de nouveaux profils. Le réseau leur recommande également de promouvoir l’autonomie et l’initiative des talents numériques, pour séduire les digital natives.

Et, pour les garder, d’opter pour davantage d’agilité (fonctionnement en mode projet) et de pluridisciplinarité. Le tout, en assurant la cohérence de la DSI. Celle-ci doit maintenir l’équilibre entre les systèmes existants (legacy) et les applications nouvelles. Des applications sur lesquelles elle n’a pas toujours le contrôle (Shadow IT), mais que les métiers adoptent.

RSSI, CDO, Marketing SI

Parallèlement à ces recommandations, le Cigref a identifié quatorze métiers « émergents » ou « en évolution » dans les 5 domaines clés suivants :

1. Sécurité (RSSI, auditeur SSI, expert cybersécurité).
2. Data (Chief data officer, Data privacy officer, Ingénieur data).
3. Management agile (Coach agile, Product owner, Scrum master).
4. Gestion du changement (Chief digital officer, responsable marketing de la DSI).
5. Relation fournisseurs (Acheteur IT, Responsable de la gestion d’actifs logiciels, Gestionnaire).

Ces métiers seront intégrés à la nomenclature RH (métiers des SI) du Cigref en 2017.

Lire aussi :

RSSI, le nouveau job qui vaut de l’or

Les clés du succès de la collaboration inter-entreprises, selon le Cigref

Le DSI devient le courtier du Cloud des grandes entreprises


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur