Le dérivé d’Android Remix OS dans des PC all-in-one AOC

Editeurs de logicielsOSPCPoste de travailProjets
Remix OS
2 3 2 commentaires

Le système d’exploitation Remix OS s’invite dans une gamme de PC tout-en-un signée AOC. Des machines qui seront vendues à un prix proche de celui d’un écran d’ordinateur.

Le constructeur taïwanais AOC compte prochainement commercialiser des PC tout-en-un pourvus du système d’exploitation Remix OS, un dérivé desktop d’Android, l’offre aux 2,2 millions d’applications. AOC utilise ici un processeur Amlogic S905, comprenant 4 cœurs ARM 64 bits Cortex-A53 cadencés à 2 GHz, épaulés par un GPU ARM Mali-450MP à 8 cœurs.

Des modèles de 24 et 32 pouces en 1920 x 1080 points sont annoncés par AOC. 4 ports USB, de l’Ethernet Gigabit et des entrées/sorties audio sont présents. Nous n’en saurons pas plus sur les caractéristiques de ces PC tout-en-un. AOC a toutefois confirmé à ARMdevices.net deux points importants : ces machines pourront faire office de moniteur LCD classique, via une prise HDMI intégrée ; elles coûteront à peine plus cher qu’un écran de PC.

Un ordinateur pour le prix de son écran. De quoi aider à imposer Remix OS comme système d’exploitation utilisable PC Windows éteint ou comme solution de salon, cible toute désignée de la version 32 pouces de cette offre.

Remix OS monte en puissance

Jide Technology est à la manœuvre côté OS. La société se désigne maintenant comme le pionner des PC Android. Elle propose sur son site deux machines :

  • le Remix Mini, un mini-PC desktop vendu 89 dollars (70 dollars sur Amazon), qui propose une puce ARM 64 bits 4 cœurs, 2 Go de RAM et 16 Go d’espace de stockage (une version plus abordable à 1 Go / 8 Go est citée, mais non disponible à ce jour) ;
  • l’Ultra-tablet, une tablette 11,6 pouces à 299 dollars équipée d’un ARM Tegra 4 4+1 cœurs à 1,8 GHz, de 2 Go de RAM et de 64 Go d’espace de stockage. Un clavier (Qwerty) est proposé en standard, ainsi qu’une large batterie de 8100 mAh.

L’éditeur propose également une version PC de Remix OS (voir notre précédent article « Android part (enfin) à l’assaut des PC »).

Jide travaille dans les coulisses à l’intégration de son offre dans de nouveaux produits. En plus des PC tout-en-un AOC dévoilés aujourd’hui, Remix OS devrait s’inviter dans la clé USB MeeGoPad 02, qui sera équipée d’une puce ARM 32 bits disposant de 8 cœurs cadencés à 2 GHz, et, au choix, de 1 Go de RAM / 16 Go de Flash ou 2 Go de RAM / 32 Go de Flash (voir à ce propos « Un Android desktop dans une clé USB »). Un ordinateur portable low cost est également évoqué.

Jide pourrait réussir là où les concepteurs de PC ARM desktops échouent depuis des années. Il est en effet difficile de proposer un OS Linux traditionnel sur de nouveaux processeurs ARM, alors que l’adaptation de Remix OS est triviale. Rappelons en effet que cette solution demeure basée sur Android. Or, Android est proposé d’entrée de jeu sur toutes les puces mobiles, et ce directement par leurs concepteurs. En marchant sur les traces d’Android, Remix OS bénéficie donc de sa logithèque, mais aussi de son écosystème matériel.

Seul regret, le manque d’initiative de la part de Jide Technology dans le secteur de la protection des données personnelles. Nous aurions aimé sur ce point que la société adopte la position de Cyanogen, qui propose un outil permettant de gérer finement les droits accordés aux applications.

À lire aussi :
Android desktop : Remix OS se dévoile en images
Remix Mini de Jide, le PC Android qui monte
Un Android desktop dans une clé USB


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur