Réseaux électriques intelligents : Flexgrid, Smile, You & Grid l’emportent

GouvernanceProjetsRégulationsRéseaux
1 7 Donnez votre avis

Flexgrid en PACA, Smile en Bretagne et Pays de la Loire, You & Grid à Lille et dans sa région, ont remporté l’appel à projets lancé par le gouvernement pour soutenir le déploiement à grande échelle de réseaux électriques intelligents.

Après onze mois de réflexion, la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, et le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, ont dévoilé mardi les dossiers retenus dans le cadre de l’appel à projets pour le déploiement de réseaux électriques intelligents (ou smart grids) dans les territoires. L’appel avait été lancé le 15 avril 2015 par le gouvernement, dans le cadre du volet « ville durable » de la seconde phase du programme dédié à la nouvelle France industrielle. Les dossiers Flexgrid, Smile et You & Grid l’ont emporté.

Vers une « équipe de France » des REI

Le projet Flexgrid, dont la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) se présente comme le « chef de file » et le pôle de compétitivité Capenergies la « cheville ouvrière », fédère collectivités, industriels et monde académique. Orienté sur la flexibilité énergétique, il vise notamment à développer la prévision des productions/consommations, l’intégration des énergies renouvelables et le stockage.

Déposé par les conseils régionaux de Bretagne et des Pays de la Loire, et neuf syndicats départementaux d’électricité regroupés en deux pôles énergie, le dossier Smile (pour Smart Ideas to Link Energies) prévoit la création d’un grand réseau électrique intelligent pour l’Ouest de la France. Ses promoteurs mettent aussi l’accent sur l’intégration des énergies renouvelables et le stockage, mais aussi la mobilité électrique, les bâtiments intelligents et la cybersécurité.

Enfin, le projet You & Grid, présenté par la métropole européenne de Lille, en lien avec sa région (désormais Nord-Pas-de-Calais-Picardie ou futur Hauts-de-France), va également bénéficier du soutien de l’État dans le cadre du programme des investissements d’avenir.

Un soutien de 130 millions d’euros

Les trois dossiers lauréats pourront ainsi « bénéficier d’un accompagnement financier sur les actions d’économies d’énergie et de pilotage de la consommation électrique chez le consommateur : 50 millions d’euros sont mobilisés dans ce but », ont déclaré les ministres par voie de communiqué.

Et deux lauréats – Flexgrid et Smile – profiteront « d’un investissement total de 80 millions d’euros sur les réseaux de transport et de distribution de l’électricité, de la part des gestionnaires de réseaux RTE et ERDF ».

Un autre dossier, Smart Community Nord, celui-ci déposé par le Conseil régional de la Martinique, « fera l’objet d’un accompagnement adapté, dans le cadre de la mise en œuvre de la programmation pluriannuelle de l’énergie de la Martinique », ont précisé les ministres.

Ces déploiements s’inscrivent dans la stratégie de développement de la filière française des réseaux électriques intelligents (REI), une filière représentée et promue par l’association Think Smartgrids créée au printemps 2015.

Lire aussi :

La Loi de transition énergétique repeint les compteurs intelligents en vert

Des communes boudent l’installation des compteurs Linky

crédit photo © haraldmuc / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur