Résultats : IBM recule, mais rassure les analystes

CloudGouvernanceRégulations
Bourse et finances ( © photo-dave - Fotolia.com)
2 1 Donnez votre avis

Résultats en baisse pour IBM, qui fait toutefois mieux que les prévisions des analystes et qui cartonne sur les marchés stratégiques.

IBM livre les résultats de son second trimestre 2016. Le chiffre d’affaires de la firme est en baisse de 3 %, à 20,2 milliards de dollars, mais il reste supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur seulement 20 milliards de dollars.

Sur les activités stratégiques (Cloud, analytique, mobilité, sécurité…), le chiffre d’affaires progresse de 12 %, à 8,3 milliards de dollars. Le cas du Cloud est intéressant, avec une hausse du chiffre d’affaires trimestriel de 30 % sur un an, à 3,4 milliards de dollars. L’analytique prend 5 %, la mobilité 43 % et la sécurité 18 %.

Le message d’IBM est clair : la firme assure sur les secteurs stratégiques d’aujourd’hui et pense aussi à l’avenir, avec de récentes annonces autour de la Blockchain et de l’Internet des Objets.

Une baisse moins marquée que prévu, mais une baisse

Reste que les résultats de Big Blue ne sont guère encourageants. Le bénéfice net cède ainsi 29 % par rapport à Q2 2015, à 2,5 milliards de dollars. La marge brute perd 2 points, à 47,9 %. Enfin, en données corrigées, ne prenant pas en compte certaines opérations exceptionnelles (comme les acquisitions), le bénéfice net par action se fixe à 2,95 dollars, -23 % sur un an. Là encore, les analystes espéraient moins : 2,89 dollars.

Ces ‘bons mauvais résultats’ valent à l’action IBM de prendre 1 % dans les échanges hors séance à la Bourse de New York.

À lire aussi :
L’histoire des OS IBM en 10 questions (quiz)
IBM booste la présence de Watson en Asie
Big Data : IBM lance Data Science Experience, basé sur Spark

Crédit photo : © photo-dave – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur