Résultats : IBM déçoit, mais progresse sur le Cloud et la mobilité

Cloud

Les derniers résultats d’IBM sont une nouvelle fois en baisse, malgré une montée sensible des activités Cloud au sein de la firme.

IBM vient de livrer les résultats de son dernier trimestre d’activité. Ils sont en baisse, avec un chiffre d’affaires de 19,3 milliards de dollars ; soit -5 % sur un an. En bout de chaîne, le bénéfice net perd lui aussi du terrain : -7 % à 2,3 milliards de dollars. Le bénéfice net par action en données corrigées, valeur de référence des places financières, arrive toutefois à se maintenir, à 2,97 dollars (+1 %).

Ces résultats en repli n’ont pas su convaincre les investisseurs. Le cours de l’action, qui prenait hier +0,65 %, à 154 dollars, perd 2,79 % dans les échanges hors séance, à l’heure où nous écrivons ces lignes. À 149,7 dollars, l’action est dans la partie basse des niveaux atteints sur les douze derniers mois (147,79-182,79 dollars). L’estimation de cours à un an se fixe toutefois à 162,93 dollars.

Cloud et mobilité cartonnent

Cet optimisme modéré est lié en grande partie aux nouvelles activités de la firme, qui progressent de façon sensible. Les « Strategic Imperatives » d’IBM montent ainsi de 5 % sur un an, à 8,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Mention bien pour le Cloud, qui gagne 15 %, à 3,9 milliards de dollars. Mobilité (+27 %), analytique (+4 %) et sécurité (+4 %) sont également dans le vert. Côté Cloud, IBM vient d’annoncer l’ouverture de 4 nouveaux datacenters aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. La firme dispose ainsi maintenant de 59 datacenters, répartis dans 19 pays.

À lire aussi :

Baisse marquée du titre IBM sur le NYSE
IBM lance la course aux puces 5 nm à coup de nanosheets
Serveurs : HPE, IBM dévissent, Dell EMC résiste au début 2017

Crédit photo : © Julius Kielaitis – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur