Résultats : Microsoft porté par le Cloud et coup de pouce de LinkedIn

Editeurs de logicielsGouvernanceProjetsRégulations

Tout va bien pour Microsoft, qui dépasse largement les attentes du marché, avec un bénéfice net par action en données corrigées de 83 cents. Contre 79 cents attendus.

Microsoft vient de livrer les résultats de son second trimestre de l’exercice décalé 2016-2017. Au menu, un chiffre d’affaires stable (+1 %), de 24 milliards de dollars.

Le bénéfice net gagne 4 %, à 5,2 milliards de dollars. Enfin, le gain par action en données corrigées se fixe à 83 cents. +13 % sur un an. Rappelons que cet élément, qui ne prend pas en compte certaines opérations exceptionnelles, est considéré comme une référence sur les places financières.

Et c’est là la bonne nouvelle de la journée pour Microsoft. Les analystes tablaient en effet sur un gain par action en données corrigées de seulement 79 cents.

L’action, qui prenait hier 0,93 % en séance au Nasdaq, à 64,27 dollars, gagne du terrain dans les échanges hors séance : +1,43 % et 65,19 dollars, à l’heure où nous écrivons ces lignes. La semaine devrait se terminer par une hausse pour l’action MSFT.

Hausse généralisée

La branche Personal Computing (Windows, Bing, Xbox…) reste le moteur de la firme, avec un chiffre d’affaires de 11,8 milliards de dollars. Elle perd toutefois 5 % sur un an. En cause, les ventes de smartphones, en berne.

L’activité Productivity and Business Processes (Office, Dynamics…) fait une belle percée : 7,4 milliards de dollars de CA, +10 % sur un an. Mais il est vrai que LinkedIn, qui fait maintenant partie du groupe, est venu gonfler ces chiffres.

Enfin, la business unit Intelligent Cloud (Azure, offres serveurs, services…) se porte bien, avec un chiffre d’affaires en progression sur un an de 8 %, à 6,9 milliards de dollars.

À lire aussi :
700 personnes s’apprêtent à quitter Microsoft
Europe : Microsoft lance Office 365 Germany
Datacenters : Microsoft pourrait limiter ses ambitions britanniques

Crédit photo : © ricochet64 – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur