Bons résultats pour Oracle, en pleine transition vers le Cloud

CloudIAASPAAS
Lunettes chaussées et manches relevées, Larry Ellison est prêt pour la démo

Oracle voit ses résultats progresser, en particulier sur le Cloud, qui monte rapidement au sein de la firme. L’action grimpe dans les échanges hors séance.

Hier, Oracle a présenté ces derniers résultats trimestriels. Et ils sont bons, avec un chiffre d’affaires qui progresse de 2 % sur un an, à 9,2 milliards de dollars, et un bénéfice net de 2,2 milliards de dollars, contre 2,1 milliards de dollars sur la même période de l’année 2016.

Le bénéfice net par action en données corrigées progresse de 7 %, à 69 cents. Rappelons que cette mesure reste la référence des places financières, car elle écarte les opérations exceptionnelles, comme les restructurations ou les acquisitions.

Ces bons résultats valent à l’action de prendre 5,92 % dans les échanges hors séance, à 45,60 dollars. Contre 43,05 dollars à la fermeture de la Bourse de New York hier soir. Les analystes tablaient en effet sur un gain par action plus faible (62 cents), quoiqu’ils espéraient aussi mieux en matière de CA (9,2 milliards de dollars).

L’IaaS en embuscade chez Oracle ?

Oracle rassure toutefois, en ayant réalisé une bonne partie du chemin menant vers le marché du Cloud. Les revenus issus du Cloud grimpent en effet de 62 % en un an, pour atteindre les 1,2 milliard de dollars sur le trimestre.

SaaS et PaaS forment le gros des troupes, avec un CA de 1 milliard de dollars et une progression de 73 %. Toutefois, c’est sur l’IaaS qu’Oracle espère créer la surprise. Une activité qui progresse de seulement 17 % sur un an, mais sur laquelle Larry Ellison fonde de grandes espérances.

« Nos activités SaaS et PaaS se portent bien, mais je suis encore plus excité au sujet de notre deuxième génération de solutions IaaS. Notre seconde génération d’IaaS est à la fois plus rapide et moins coûteuse que les Amazon Web Services », assure Larry Ellison.

À lire aussi :
Résultats 2016 : AWS est la machine à bénéfices d’Amazon
Cisco s’envole en Bourse, suite aux résultats rassurants
Résultats 2016 : Nokia peine à avaler Alcatel-Lucent


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur