Revenu universel : les États ne sont pas encore prêts, explique Bill Gates

GouvernanceRégulations
3 17 1 commentaire

Les États ne sont pas encore assez riches pour mettre en place le revenu universel, analyse Bill Gates, qui n’écarte toutefois pas cette idée.

Le revenu universel est un débat… universel lui aussi. Loin d’être limité aux frontières de l’Hexagone, ce sujet trouve un écho dans de nombreux pays. Sous l’intitulé d’universal basic income (UBI).

Bill Gates, milliardaire bien connu pour sa position passée au sein de Microsoft, aborde le sujet dans le cadre de questions-réponses adressées sur Reddit. C’est en tant que membre de la Bill et Melinda Gates Foundation qu’il réagit ici.

« Au fil du temps, les pays seront assez riches pour y parvenir, explique-t-il à propos du revenu universel. Cependant, nous avons encore beaucoup de travail à faire : aider les personnes âgées, aider les enfants ayant des besoins spécifiques, investir plus d’adultes dans l’éducation. Même les États-Unis ne sont pas assez riches pour permettre aux gens de ne pas travailler. Un jour, nous le serons, mais jusqu’à cet instant, des éléments comme le crédit d’impôt sur le revenu gagné aideront à augmenter la demande en main-d’œuvre. »

Steve Jobs VS Bill Gates

Les sujets abordés pendant cette session de questions-réponses ont été nombreux. Nous y apprenons ainsi que le sandwich favori de Bill Gates est le cheeseburger. Mais qu’il n’est plus capable de sauter par-dessus une chaise sans élan. « Peut-être une petite chaise – un tabouret », ironise Bill Gates.

À la question, ‘Steve Jobs vous a-t-il copié, ou l’inverse’, le cofondateur de Microsoft rappelle que « nous avons tous les deux bénéficié du travail du Xerox Parc sur les interfaces graphiques ».

À lire aussi :
Bill Gates en faveur d’une taxe sur les robots
Bill Gates reste l’homme IT le plus riche du monde
Bill Gates se méfie des progrès de l’intelligence artificielle

Crédit photo : © Jstone – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur