Roaming en Europe : Dernière baisse avant extinction définitive

MobilitéOperateursRéseaux
2 27 Donnez votre avis

Les opérateurs vont appliquer une dernière baisse des prix des communications en Europe avant de supprimer les tarifs d’itinérance en juin 2017.

Les frais d’itinérance en Europe ont mis du temps à baisser, mais le 15 juin 2017, ils seront complètement supprimés. D’ici là, certains opérateurs continuent à faire payer à leurs abonnés des frais de roaming. A partir du 30 avril, l’Union européenne leur impose de s’aligner sur des tarifs définis.

Concrètement, la minute par appel passé ne coûtera plus que 6 centimes d’euro et 1 centime par appel reçu. Pour les SMS envoyés le tarif sera de 2 centimes. Enfin, pour la connexion Internet, le tarif sera de 6 centimes par Mo.

Les opérateurs se plient à cette baisse

Plusieurs opérateurs français (Orange, Bouygues et SFR) ont communiqué auprès de leurs clients pour leur faire part des changements tarifaires en question. Certains comme Free ont largement devancé l’appel, car depuis juillet 2015, l’opérateur a supprimé le roaming (pour la partie voix et SMS) pour les 28 pays européens. Sur la partie data, il autorise un forfait de 3 Go sur 35 jours.

L’objectif de l’Union européenne en supprimant ces frais d’itinérance est de créer le fameux marché unique des télécoms. Les consommateurs avaient du mal à téléphoner ou surfer dans un autre pays sans voir leur facture grimper en flèche. L’UE veut aussi développer les usages de la téléphonie mobile à travers le haut débit et très haut débit.

Un impact surtout pour les opérateurs. Une étude de Juniper montre que les revenus globaux  issus du roaming évalués à 52 milliards de dollars en 2017, vont baisser en Europe de 28%. Une sacrée chute qui devrait être compensée par une augmentation de la consommation des forfaits et des services additionnels (musiques, vidéos, etc).

A lire aussi :

Free revient aux Etats-Unis… par le roaming

Roaming et neutralité au centre du marché unique des télécoms

crédit photo  © LostINtrancE – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur