Composants

Rockchip annonce un record mondial pour son SoC RK3168

RK3168_Rockchip_b
0 0 Donnez votre avis

Fuzhou Rockchip Electronics élargit son catalogue avec le SoC RK3168 annoncé comme la puce ARM avec CPU double coeur à la consommation électrique la plus faible du monde.

Fuzhou Rockchip Electronics, à l’instar de MediaTek avec le SoC MT6572, accentue son effort de conquête du marché des terminaux mobiles d’entrée de gamme. Grâce à la nouvelle puce RK3168, le constructeur chinois offre en effet la performance et la frugalité énergétique qui découlent de la microarchitecture ARM Cortex-A9 associée à la finesse de gravure 28 nm.

RK3168 : la version double coeur du RK3188

La puce embarque un processeur double coeur cadencé à 1,2 GHz, est compatible avec la toute dernière version d’Android (c.-à-d. Android 4.2.2) et la technologie Miracast. Cette dernière permet le partage multimédia entre les smartphones, les tablettes et les HDTV.

La société basée à Fuzhou n’a pas ménagé ses efforts dans une quête de reconnaissance mondiale et d’adoption de son nouveau SoC par les constructeurs. La déclinaison quad coeur du SoC baptisée RK3188 (déjà présente dans la tablette chinoise U30GT2) avait été dévoilée au dernier CES de Las Vegas tandis que la puce RK3168 a fait l’objet d’une présentation dans un hôtel de luxe situé à Shenzen en Chine.

Cortex-A9 mais gravure en 28 nm

Alors qu’on aurait pu penser qu’un tel record de consommation serait détenu par un SoC développé avec la microarchitecture Cortex-A7, le pendant à faible consommation électrique de Cortex-A15, Rockchip affirme que sa puce consomme deux fois moins qu’une puce équivalente Cortex-A7.

Le constructeur s’appuie sur l’exemple d’une tablette 7 pouces équipée du SoC RK3168 et d’une batterie de 3000 mAh qui pourrait lire une vidéo encodée en 1080p durant huit heures d’affilé.

Choix du GPU également présent dans les Google Glass

C’est le processeur graphique PowerVR SGX540 cadencé à 400 MHz qui équipe la plate-forme RK3168, une solution que l’on retrouve dans l’OMAP4430 de Texas Instruments adopté par Google pour ses Google Glass, mais aussi dans les Atom Lexington Z2420 et Medfield Z2460 d’Intel.

La société chinoise a donc abandonné le GPU Mali-400 MP d’ARM pourtant choisi pour le SoC RK3188.

Rockchip : un constructeur à suivre

Afin de réduire les phases de développement et le time-to-market, la puce RK3168 est compatible broche à broche avec la déclinaison quad coeur RK3188 du constructeur. Cela signifie qu’il est possible d’intervertir les deux SoC sur une même carte mère permettant aux fabricants de réagir rapidement à la demande du marché.

Samsung est devenu le troisième constructeur mondial de microprocesseurs en 2012 (devançant ainsi AMD) tandis que MediaTek se positionnait à une dixième prometteuse place. Mais Fuzhou Rockchip Electronics pourrait, dans un futur proche, être le troisième acteur asiatique (et premier fabricant chinois) à faire son entrée dans le top 10 des constructeurs de microprocesseurs.

Démonstration de la consommation électrique avec une tablette
Démonstration de la consommation électrique avec une tablette
La carte de l'autonomie pour les terminaux mobiles
La carte de l’autonomie pour les terminaux mobiles