Internet des objets

Un routeur Cisco pour les milliards d’objets de l’Internet of Everything

Cisco développe un ASIC destiné au routage des communications avec les milliards de devices qui composent l’internet des objets.

C’est John Chambers en personne, le président de Cisco, qui a annoncé le développement par l’équipementier d’un routing ASIC (Application-Specific Integrated Circuit), un circuit intégré spécifiquement destiné au routage, afin de connecter les milliards d’appareils, équipements, devices, etc. qui composent l’internet des objets.

Internet of Everything

Chez Cisco, ce marché est stratégique et prend le nom d’Internet of Everything (lire notre interview : « Jean-Louis Tillet (Cisco) : Notre volonté est de maintenir un rythme élevé d’innovation »). Un marché qui selon l’équipementier apporterait aux entreprises 613 milliards de profits sur un chiffre d’affaires de 14,4 trillions de dollars pour la seule année 2013 !

Pour Cisco, la donnée est ubiquité et ne serait pas différenciée, ce qui se traduit pour l’Internet of Evrything (IoE) par une approche globale de combinaison des personnes, des processus et des objets afin de fournir aux entreprises un avantage compétitif. Ou plus prosaïquement par la nécessité de passer par Cisco pour connecter tout le monde. Un potentiel qui n’échappe pas au champion des réseaux.

4 milliards de transistors pour un routeur

A ce titre, l’annonce de John Chambers n’est pas une surprise : Cisco va consacrer 250 millions de dollars à la création d’un ASIC pour l’IoE. Il devrait embarquer 4 milliards de transistors et 1,5 million de lignes de code. Signe des temps, le développement de l’ASIC est pour moitié consacré au matériel et pour moitié au logiciel.

Si la plateforme sur laquelle l’ASIC prendra place n’est pas connue, probablement un routeur CRS, nous en savons un peu plus sur sa disponibilité, annoncée pour la fin de cette année. Cisco rappelle ici que cela fait quelque temps qu’il travaille le sujet !

La couche SDN

L’annonce nous parvient également au moment où Cisco embrasse – enfin ! – très largement le SDN (Software-defined Networking). Nous sommes bien toujours dans le logiciel… La gestion de milliards de devices devient aujourd’hui concevable grâce à l’automatisation du pilotage de ces objets au travers d’une couche d’abstraction, généralement sous la forme de la virtualisation des composants de l’infrastructure.

D’ailleurs, lors de l’annonce du projet d’ASIC, John Chambers a rapidement porté son discours sur le SDN, ce qui là encore n’est pas une surprise et donne une indication forte sur l’avenir de l’équipementier.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




0 replies to Un routeur Cisco pour les milliards d’objets de l’Internet of Everything

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.