R.U.: Thales gagne le contrat des cartes d'identité biométriques

Régulations
0 0 2 commentaires

Le groupe européen a emporté un lot du contrat de fabrication des cartes d’identité au Royaume-Uni. Montant : 18 millions de livres sterling (23 millions d’euros)

Qui a dit que les relations entre la France et la perfide Albion étaient impossibles… Le Royaume-Uni vient d’accorder un contrat « sensible » au groupe d’électronique Thalès: la fabrication de la carte d’identité biométrique des citoyens britanniques.

La mission du groupe sera de concevoir, de construire et de tester le système de fabrication de la nouvelle carte d’identité pendant quatre ans. Selon le journal Les Echos, le marché représente environ 4,7 milliards de livres sterling soit 5,9 milliards d’euros sur dix ans.

Un contrat qui fait beaucoup de vagues outre-Manche. Depuis son lancement en mars 2006, de nombreuses associations ainsi que l’opposition à la Chambre des Communes ont affiché leur désaccord face à la montée d’une « société de la surveillance ». Le Parti conservateur a annoncé qu’il annulerait le marché s’il gagnait les prochaines élections.

Le fait qu’une entreprise étrangère emporte le marché fait remonter à la surface des interrogations sur la sauvegarde de données stratégiques ou relevant de la vie privée.

Le groupe tricolore est l ‘un des fournisseurs choisi par le ‘UK Identity and Passport Service’ aux côtés d’EDS (Electronic Data Systems), d’IBM, de Fujitsu et de Computer Sciences.

Thalès, très présent dans la Défense outre-Manche espère gagner d’autres sous-ensembles de ce vaste programme comme, par exemple, l’informatisation du registre national d’identité qui sera bientôt de rigueur au royaume de sa très gracieuse Majesté. D’ici à ce que le prochain James Bond soit français, il n’y a qu’un pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur