Une rue Steve Jobs à la Halle Freyssinet divise la gauche

GouvernanceProjetsRégulations

Pour des voies entourant le futur incubateur parisien de startups plusieurs noms sont proposés, dont celui de Steve Jobs. Mais le mentor d’Apple, disparu en 2011, ne fait pas l’unanimité.

Le maire du 13e arrondissement de Paris, Jérôme Coumet (PS), ambitionne de nommer une des rues avoisinant la Halle Freyssinnet (le futur incubateur de startups) du nom de feu Steve Jobs, le cofondateur et mentor du groupe informatique Apple. La proposition du maire a été adoptée… avec les voix de la droite, révèle Le Parisien. Mais les élus communistes et écologistes s’y sont opposés.

Pourquoi bouder Steve Jobs, un entrepreneur qui a fait de sa start-up américaine la multinationale que l’on connait ? D’abord parce que des élus lui auraient préfèré une femme (à Paris moins de 3 % des rues portent le nom d’une femme) : la personnalité britannique Ada Lovelace (1815-1852). Lovelace fut une pionnière de la programmation informatique (elle a publié le premier algorithme connu destiné à être exécuté par une machine). Par ailleurs, les élus communistes estiment que l’héritage de Steve Jobs n’est pas que flatteur, loin de là (conditions de travail des sous-traitants chinois, pratiques d’optimisation fiscale épinglées par la Commission européenne…).

Jobs et Lovelace auront leur rue

Les autres noms proposés par le maire du 13e parisien pour trois voies – l’ingénieur français Eugène Freyssinet (1869-1962), l’informaticienne américaine à l’origine du langage Cobol Grace Murray Hopper (1906-1992), le mathématicien et cryptologue britannique Alan Turing (1912-1954) – n’ont pas fait polémique, a indiqué le groupe communiste front de gauche au conseil de Paris sur son site.

Pour tenter le compromis, le maire du 13e, Jérôme Coumet, a finalement indiqué vendredi 2 décembre sur Twitter qu’il y aurait aussi une rue Ada Lovelace non loin de l’incubateur en devenir.

Lire aussi :

Quand Larry Ellison proposait à Steve Jobs de racheter Apple
Java a les faveurs des recruteurs, Cobol fait le plein de candidats
La Halle Freyssinet de Xavier Niel ouvrira ses portes début 2017


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur