Sage Summit 2016 – Cloud, Office 365 et chatbot pour les ERP de Sage

CloudDSIEditeurs de logicielsERPLogicielsProjets
2 60 Donnez votre avis

Toujours plus de cloud, intégration intime avec Office 365, assistant automatisé enrichi de machine-learning, Sage joue la carte de la nouveauté et de l’innovation sur un secteur plutôt “conservateur”.

« Notre ambition vise à vous fournir la solution ERP cloud la plus innovante et la plus simple à utiliser de la planète ! » s’exclame avec enthousiasme Stephen Kelly, CEO de Sage. «Nous souhaitons vous offrir des solutions d’entreprise aussi simples à utiliser que les outils cloud dont vous vous servez pour contacter vos amis ou partager des photos.»

Stephen Kelly, CEO de Sage
Stephen Kelly, CEO de Sage

Pour cette seconde édition de sa grand-messe annuelle, Sage a des raisons de se réjouir. En effet, plus de 15 000 participants sont annoncés, contre 7500 l’an passé. En plein mois de juillet!
Si la demande cloud augmente (même pour les ERP…), l’éditeur conscient d’œuvrer dans un secteur plutôt conservateur avance prudemment. «Chez Sage, il n’y aura jamais de migration forcée,» insiste le dirigeant. «Si vous souhaitez continuer à utiliser votre solution sur site, nous répondons “Présent !”. Si vous souhaitez migrer vers le cloud, avec de la mobilité, Sage est également prêt pour vous y emmener.»

Le cloud : un moyen, pas une fin en soi

Après avoir rassuré ses clients et prospects sur les mesures de sécurité et de conformité réglementaire (qu’il prend en charge pour les en décharger), le CEO a tenu à préciser sa vision: «Certes, le cloud désormais fait partie du cœur du système informatique de l’entreprise. Cependant, il n’incarne pas le levier unique de ce bouleversement technologique majeur, mais juste le véhicule le favorisant. C’est pourquoi nous investissons sur le cloud pour ouvrir nos solutions à notre écosystème de partenaires éditeurs (ISV) afin qu’ils enrichissent notre expertise sur la comptabilité/finance, les RH, le paiement, etc.»

Pour y parvenir, le futur iPaaS (integration Platform as a Service) Sage Integration Cloud simplifiera drastiquement l’interconnexion non seulement entre les logiciels et services en ligne Sage, mais aussi avec les solutions sur site ou cloud de partenaires ou éditeurs du marché.
«Vous avez besoin d’intégration entre vos applications, et nous voulons rendre cela le plus simple et le plus naturel possible : intégration en un ou deux clics, sans développement et sans maintenance,» affirme Nick Goode, vice-président Product Management chez Sage. « Sage Integration Cloud vous permet, à vous ou à vos partenaires ou prestataires, d’interconnecter très simplement des applications ou SaaS Sage ou non-Sage via un service Cloud.»
Stephen Kelly mentionne aussi la place de marché exposant les applications partenaires disponibles (et à terme intégrables en quelques clics) pour ses offres cloud globales.

Office 365 et Sage 50 intimement intégrés

Autre annonce à noter, l’éditeur renforce son partenariat avec Microsoft autour de la plateforme Office 365. Courant 2017, Sage 50 intégrera Office 365 sous forme de solution packagée.
«L’intégration avec la plateforme Office 365 va bien au-delà d’une simple interface d‘accès évolué. Elle apporte de réels services à valeur ajoutée,» souligne Claude Cordier, directeur marketing Produits chez Sage. «Par exemple, l’utilisateur retrouve ses contacts à la fois dans l’ERP et dans Outlook, leur géolocalisation, les données les concernant les indicateurs spécifiques, etc. Une intégration bilatérale avec répercussion immédiate des modifications éventuelles.»

A l’avenir, la photo d’une pièce avec un mobile pourra être analysée automatiquement et imputée sans manipulation à la comptabilité, avec le déclenchement de processus prédéfinis : envoi de la pièce à l’expert-comptable, workflows divers…

En France, le positionnement de Sage 50 correspond au logiciel Ciel proposé par l’éditeur. Il semblerait donc logique que cette offre soit également proposée sous un packaging équivalent. La disponibilité de la solution avec Sage 50 est planifiée pour mars prochain.

Un assistant comptable intelligent et apprenant

Sage a également effectué une démonstration de Pegg, son bot comptable de messagerie. Via une application de tchat (Facebook ou Slack – voir notre dernier article), cet assistant intelligent permet à un utilisateur de gérer l’état de ses finances et de suivre ses dépenses en saisissant simplement du texte en langage naturel. Objectif atteint: rendre l’accès à l’information financière aussi simple qu’un envoi de message texte. Intégrant de l’intelligence artificielle, Pegg utilise aussi des algorithmes de machine learning pour se perfectionner à chaque échange. En phase beta, Pegg est actuellement disponible sur www.hellopegg.io.

Sage Peg

A lire aussi :

ERP : Sage envoie X3 sur le Cloud d’Amazon


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur