Salesforce charme la France en ouvrant un datacenter

CloudDatacentersDSILogicielsProjets
3 18 Donnez votre avis

Avec une année de retard, Salesforce annonce l’ouverture d’un datacenter en France. Un pays stratégique pour le spécialiste du CRM en mode SaaS.

Pour la huitième édition du Salesforce World Tour Paris, l’éditeur américain connu pour ses solutions CRM dans le cloud a recensé 10 000 inscriptions à sa convention annuelle. Olivier Derrien, sénior vice président pour la zone Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique, énumère les forces de Salesforce en France et les perspectives de développement.

L’éditeur prévoit un investissement d’un milliard de dollars dans les cinq prochaines années en France. Notre pays étant considéré comme « l’un des huit principaux marchés de Salesforce ».

De son côté, Alexandre Dayon, Chief Product Officer, apporte des précisions sur la percée globale. Salesforce se présente désormais comme le 4e éditeur mondial pour les entreprises. L’éditeur affiche un chiffre d’affaires de 8,2 milliards de dollars au niveau groupe et dispose d’un effectif de 20 000 employés.

Sachant que le CA Europe a bondi de 33% en 2015 et que l’éditeur prévoit 1200 embauches cette année pour accompagner la croissance dans cette zone.

Le datacenter en France enfin inauguré

Un premier datacenter de Salesforce en France avait été annoncé à la convention de… juin 2014. Son ouverture était escomptée pour fin 2015.

Le datacenter passe en mode opérationnel. Parker Harris, un des quatre co-fondateurs de Salesforce (qui a monté l’infrastructure historique de l’éditeur « no software »), était présent pour la première fois en France pour le World Tour.

Après quelques mots en français (un effort toujours apprécié), il a inauguré de manière symbolique ce nouveau centre de données sur le territoire français « afin de prendre en charge un nombre croissant de clients dans la région EMEA ». C’est le troisième datacenter exploité par Salesforce en Europe après ceux déployés au Royaume-Uni et en Allemagne, précise ITespresso.

L’éditeur reste discret sur le montant de l’investissement consenti. C’est un espace de colocation qui est localisé en région parisienne dans un datacenter détenu par Interxion. « Cela fait partie de l’investissement global d’un milliard de dollars en France d’ici 2020 », précise Alex Dayon.

Les clients existants de Salesforce auront la possibilité de migrer dans ce centre de données. Quant aux nouveaux clients, c’est une option qui sera proposée. Cette problématique d’hébergement des données demande un peu de réflexion car il faut prendre en compte d’autres paramètres comme la localisation du dispositif de back-up (sauvegarde), précise Olivier Nguyen Van Tan, directeur marketing produits pour la zone Europe du Sud.

A lire aussi :

Salesforce s’est fait souffler Linkedin par Microsoft

Salesforce entre dans le top 10 des éditeurs en France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur