Salon 3GSM 2007 : Composants, les nouveautés

Régulations

Au rayon des annonces et des démonstrations qui ont émaillé cette édition des
« olympiades du mobile », les composants n’étaient pas en reste…

Barcelone –

NXP, pour les applications de TV sur mobile, déclarait « apporter au monde mobile des images de d’une qualité cinéma », sous la forme du composant auxiliaire (« companion chip ») PNX4150, offrant une qualité d’affichage accrue pour une consommation « réduite de 40% »

ARM présentait pour la première fois le processeur graphique MALI, développé à l’origine pour le monde du jeu 2D/3D, et apportant aux téléphones portables multimedia de haut de gamme des performances jamais égalées

INSIDE TECHNOLOGIES, société aixoise, forte de ses 50 de parts de marché aux USA pour les solutions de paiement sans contact, montrait sa technologie « batterie off », expérimentée avec la RATP, et rendant possible l’accès sécurisé même en cas d’absence d’énergie dans le portable. La puce interne utilise alors l’énergie provenant du rayonnement du lecteur

VARIOPTIC, société lyonnaise leader mondial des lentilles liquides, montrait son nouveau module pour appareil autofocus, et en profitait pour annoncer l’ouverture d’une filiale à Taiwan.

Les applications multimedia et les services innovants ont été le reflet de la bonne santé du secteur. A travers les nouveautés annoncées ou démontrées dans le domaine des composants, on voit se confirmer une segmentation du marché des téléphones eux-mêmes.

Ainsi le téléphone « entrée de gamme » se concentre sur les fonctionnalités de base mais a accès à des services de plus en plus évolués ; les appareils multimedia pour leur part deviennent de plus en plus complets. L’utilisateur veut aujourd’hui que son téléphone portable ait les mêmes fonctionnalités et performances que l’ordinateur portable qu’il avait il y a 10 ans?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur