Salon 3GSM 2007 : Fournir des contenus mobiles facturés, et générer des revenus?un jeu d’enfant ?

Régulations

« Tout le monde peut fournir aujourd’hui des contenus mobiles facturés, et
générer des revenus » déclare David Marcus, fondateur et p-dg d’Echovox. La
réussite de cette société genevoise, leader dans le domaine des applications
mobiles, semble lui donner raison

Leader sur le secteur des médias mobiles, Echovox lance ZONG, passerelle Internet vers l’univers mobile. « Avec ZONG, n’importe qui pourra lancer dans toute l’Europe des services mobiles rémunérateurs, et tout cela gratuitement et en quelques clics », précise David Marcus.

Jusque-là, le déploiement de ce type de service consistait à passer par un opérateur ou un facilitateur, puis par un fournisseur d’applications. Opération longue (2 à 3 mois en général) et coûteuse? Echovox met en avant sa large expérience dans le domaine des applications mobiles (la Société a été créée en 2000), ce qui lui a permis de surmonter de nombreux problèmes, le plus important étant la complexité technologique due au nombre élevé d’acteurs impliqués.

L’automatisation des processus d’interconnexion avec les opérateurs (ils sont plus de 50) a permis à la société de proposer aujourd’hui à ses clients « la création d’un service en 10 minutes ». L’utilisateur (particulier ou entreprise) définit son service puis l’enregistre sur le portail ZONG. Après un contrôle assuré par Echovox en quelques minutes, le service est validé et opérationnel. Deux possibilités sont proposées pour la création d’applications :

-l’utilisation de modèles standards prédéfinis (fournis par le portail Zong)

-l’utilisation d’APIs

Les revenus engendrés sont partagés entre les opérateurs, Echovox, et le créateur du service, selon des règles de répartition qui sont principalement fonction du volume de messages transitant sur les réseaux.

Les analystes prédisent à ce type d’application un développement explosif. Ils estiment que le marché mondial des services et contenus mobiles devrait passer de 89,3 milliards de dollars (chiffres 2006) à 150 milliards de dollars pour 2011. Pour sa part, Echovox a vu son nombre d’utilisateurs croître de plus de 100 % par mois depuis octobre 2006?

La simplicité de mise en ?uvre devrait séduire encore plus de candidats (petites ou grandes entreprises) à la diffusion payante d’informations par SMS. Jusque-là, les principales sociétés à avoir franchi le pas sont bien sûr les sociétés de télévision, de radio, et la presse. Mais aussi The Cloud, principal fournisseur européen de réseaux Wifi, qui propose le micropaiement mobile à ses 300 millions d’abonnés répartis sur 40 réseaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur