Samsung amorce le retour des Note 7 le 19 septembre en France

MobilitéSécuritéSmartphones
1 3 Donnez votre avis

Samsung confirme le rappel des Galaxy Note 7 qui présente une instabilité au niveau de la batterie. Plus de 2 millions d’unités sont concernées par le programme d’échange.

Dans la foulée du lancement de son programme de récupération des Galaxy Note 7 déjà distribués pour cause de batterie qui s’enflamme, Samsung vient de préciser les modalités d’échanges pour la France de ce qui devait être la star des smartphones haut de gamme de la rentrée. Celui-ci débutera le 19 septembre prochain. D’ici là, il n’est peut-être pas très prudent de continuer à utiliser l’appareil.

La branche française de Samsung invite les clients qui ont reçu leur Note 7 en précommande à contacter son service support* pour organiser les modalités de retour. Seuls sont en effet concernés les utilisateurs qui avaient reçu leur exemplaire en amont du lancement commercial prévu le 2 septembre initialement. Depuis, le Coréen a confirmé l’arrêt de la commercialisation de son nouveau smartphone, « après que des incidents isolés dus à la batterie ont été identifiés ». Aucune date de retour sur le marché du terminal n’est aujourd’hui avancée.

Une opération à 1 milliard de dollars

« Nous sommes conscients du désagrément occasionné, mais ce programme d’échange nous permet de continuer à offrir la meilleure qualité de produits à nos consommateurs, précise Samsung France. Nous travaillons conjointement avec nos partenaires pour que ce programme se déroule dans les meilleures conditions possibles. » Précisons que, dans sa communication, Samsung ne parle par de rappel de produit mais d’échange de terminal, rapporte ITespresso.fr. Vendredi, Koh Dong-jin, Président de la division téléphonie mobile de Samsung, a précisé que ce processus concernait 10 pays, dont la France.

Il avait évoqué la mise en circulation de 2,5 millions de Galaxy Note 7 dans le monde depuis son lancement qui remonte au 19 août pour les Etats-Unis et la Corée du Sud. Selon des données d’analyses compilées par Bloomberg, le coût d’une telle opération de rapatriement de terminaux pourrait s’élever au moins à un milliard de dollars. Un coup dur pour Samsung alors que l’industriel avait fait regagné des points sur le marché des smartphones grâce aux bonnes ventes des Galaxy S7 et S7 Edge. Par ailleurs, cette mésaventure tombe à point nommé pour Apple qui présente demain soir, le mercredi 7 septembre, de nouveaux iPhone. De là à penser que les utilisateurs privés de Note 7 vont se retrancher sur l’iPhone 7…

* Au 01 48 63 00 00, puis « 0 » au menu vocal


Lire également
Le Samsung Galaxy Note 7 confronté à des problèmes de batterie
Samsung Galaxy Note 7, un smartphone résolument professionnel
Smartphones : Samsung en hausse, Apple en baisse, la Chine en embuscade


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur