Samsung et Oracle s’allient autour des applications mobiles business

DSIEditeurs de logicielsLogicielsMiddlewareMobilitéProjetsSmartphonesTablettes
5 50 Donnez votre avis

Un nouvel accord majeur est signé dans le monde de la mobilité. Il allie le Cloud d’Oracle aux terminaux mobiles de Samsug, avec Cordova comme plate-forme cliente.

Deux grandes alliances existaient entre les géants du monde IT et les constructeurs de terminaux mobiles : celle qui lie Apple à IBM (voir « Apple et IBM partent à l’assaut des entreprises avec iOS et Big Data ») et celle mise en place entre Samsung et Red Hat (voir « Apps mobiles pro : Samsung et Red Hat partent à l’assaut d’IBM et Apple »).

Le constructeur coréen entend bien toutefois multiplier les accords afin de favoriser l’utilisation de ses smartphones et tablettes en entreprise. À cet effet, il s’allie aujourd’hui à Oracle, géant des bases de données et du middleware.

Les deux sociétés vont œuvrer de concert afin de fournir aux entreprises des applications mobiles professionnelles, distribuées en mode Cloud. La ressemblance avec l’initiative Mobile First du couple Apple-IBM est frappante. Oracle n’étant toutefois pas une SSII, un réseau d’intégrateurs sera mis en place.

Apache Cordova

Nous aurions pu croire que l’environnement de développement Java aurait été l’épine dorsale de cet accord. Kotlin a en effet récemment démontré que la portabilité entre la JVM d’Oracle et Dalvik de Google pouvait être totale (voir « Le super Java Kotlin débarque en version 1.0 »).

C’est toutefois sur un autre poulain que misent Samsung et Oracle : la plate-forme Apache Cordova, qui permet de créer des applications classiques en utilisant des technologies issues du web ; JavaScript, HTML et CSS. Le choix de la raison, Cordova étant très populaire dans le monde mobile… et multiplateforme, ce qui laisse la porte ouverte à une utilisation des applications sous iOS.

Nous allons donc retrouver d’un côté du Cloud, via l’Oracle Mobile Cloud Service, et de l’autre de la mobilité, via Apache Cordova, agrémenté des plug-ins Oracle Mobile Application Framework et Oracle JavaScript Extension Toolkit. Et bien entendu des smartphones et tablettes, distribués sous l’égide de l’Enterprise Business Team de Samsung Electronics.

À lire aussi :
Résultats : Oracle en panne de croissance sur le dernier trimestre
La mobilité pèse sur les marges de Samsung
Oracle met à jour ses JDK et JRE Java 8


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur