Samsung veut faire de l’ombre à Apple Pay

MobilitéSmartphones
4 0 Donnez votre avis

Samsung accompagne ses nouveaux smartphones Galaxy de son propre système de paiement sans contact. A la différence de celui d’Apple, Samsung Pay est compatible avec les lecteurs de piste magnétique.

Samsung a présenté hier ses nouveaux terminaux haut de gamme, les Galaxy S6 Edge Plus et Note 5. Plus grands que leurs prédécesseurs (avec des écrans qui atteignent les 5,7 pouces), ils disposent de plus de mémoire vive (4 Go), d’une batterie plus grosse (3000 mAh), de la 4G Catégorie 9 (jusqu’à 450 Mbit/s en réception) et Cat 6 (300 Mbit/s) taillée pour les LTE-A, et d’Android 5.1 (Lollipop). Ce qui distingue les deux modèles ? Avec son stylet, le Note 5 (qui au passage s’embellit d’un boîtier d’un seul bloc tout en métal et verre mais perd sa batterie amovible et son port micro SD) s’oriente vers les usages productifs tandis que le S6 Edge Plus, toujours équipé de son écran aux bords arrondis, visera plus les utilisateurs « branchés » sur les usages multimédia. Ce dernier modèle sera disponible à partir du 4 septembre en France et dans nombre de pays dans le monde. Samsung n’entend en revanche pas, pour l’heure, commercialiser le Note 5 en Europe au prétexte que le stylet serait peu usité dans nos contrées.

Le nouveau fer de lance de la marque, le S6 Edge Plus, débarquera donc avant l’annonce des nouveaux iPhone 6s et 6s Plus (et peut-être 6c) qu’Apple devrait présenter début septembre. Une façon pour Samsung de couper l’herbe sous le pied de son principal concurrent même si la stratégie n’a visiblement pas, jusqu’à ce jour, prouvé sa pertinence. Le Coréen espère ainsi relancer ses ventes grignotées par les constructeurs chinois principalement (Xiaomi notamment qui a annoncé un Redmi Note 2 à 120 euros). Samsung n’entend pas seulement bousculer Apple sur le terrain des smartphones mais aussi sur celui des services. Le géant coréen a ainsi profité de sa conférence à New York pour annoncer le lancement de Samsung Pay, son service de paiement sans contact évoqué en février dernier lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Compatible avec les pistes magnétiques

Comme son concurrent à la pomme, Samsung Pay s’appuie sur la technologie sans contact NFC couplée à l’authentification de l’utilisateur par lecture de l’empreinte digitale et sécurisée par un système de jeton géré par Knox, le coffre fort virtuel des Galaxy et Note. Mais, à la différence d’Apple, Samsung exploite la technologie Magnetic Secure Transmission (MST) en complément. Hérité de l’acquisition de LoopPay, MST sait émuler la bande magnétique des cartes de paiement.

Ce qui, selon le constructeur coréen, permettrait de payer avec son téléphone dans la plupart des points de vente là où la technologie d’Apple (et de Google Wallet) nécessite une mise à jour des terminaux de paiement pour lire le NFC. Or, seul 5% du parc américain supporte cette technologie aujourd’hui. Néanmoins, face aux attaques dont ont été victimes plusieurs grandes chaines de magasins, les Etats-Unis ont mis en place un programme de migration des pistes magnétiques vers des technologies à puces EMV (Europay Mastercard Visa), une vague de mises à jour dont devrait profiter le NFC. La technologie MST parait donc vouée à devenir inutile tôt ou tard, donc.

En attendant, Samsung entend profiter de la situation en proposant un service compatible avec la grande majorité des systèmes de paiements par carte aux Etats-Unis (jusqu’à 90%) pour s’imposer sur les terres d’Apple. Après la Corée du Sud où le service sera lancé dès le 20 août, Samsung Pay sera en effet disponible dès le 28 septembre aux Etats-Unis sur les réseaux de MasterCard, Visa, American Express et Discover, en partenariat avec les principales banques du pays. Le constructeur envisage également l’ouverture du service au Royaume-Uni, en Espagne et en Chine sans toutefois en préciser la date de lancement (ce qui pourrait inciter Apple à accélérer le déploiement de son service en Europe). Samsung Pay sera implémenté dans les Galaxy S6 Edge+ et Note 5 ainsi que sur les Galaxy S6 et Edge 6 après installation de l’application dédiée. Une autre différence avec Apple Pay puisque ce dernier n’est proposé qu’avec les iPhone 6 et 6 Plus. Pour le moment du moins.


Lire également

Enquête : Le paiement mobile NFC sécurisé, vraiment ?
Orange se lance Cash dans le paiement NFC sans contact
Paiement mobile : Google met la pression sur Apple Pay

Crédit photo : Samsung

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur