Samsung retire le bloatware de ses smartphones… en Chine

DSIMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
Samsung Galaxy
5 3 Donnez votre avis

Les applications préinstallées par Samsung sur ses smartphones pourront être enlevées. Du moins en Chine, les autres pays n’étant pas concernés par cette avancée.

Les consommateurs chinois en ont assez de la multitude de logiciels installés par les constructeurs sur les téléphones portables. Des outils en général peu utilisés, mais qui ne peuvent être enlevés de la machine… jusqu’à aujourd’hui.

Suite à un procès engagé par l’association de protection des consommateurs Shanghai Consumer Council contre Samsung et Oppo, la firme coréenne Samsung a décidé d’agir, dévoile The Korea Times. Elle diffusera prochainement une mise à jour permettant de désinstaller les applications non désirées de ses smartphones récents, comme le Galaxy Note 3 ou le Galaxy S6.

Quelles applications pourront être retirées du téléphone ? Sur le Galaxy Note 3, le Shanghai Consumer Council avait compté 44 logiciels installés par défaut (l’Oppo Find 7a est livré avec 71 applications préinstallées). Une grande partie pourrait donc être enlevée, même s’il est probable que les applications de base d’Android et le pack de logiciels proposé par Google ne seront pas concernés.

À quand en France ?

Faudra-t-il menacer Samsung de procès pour qu’il se décide à faire de même dans l’Hexagone ? Les applications préinstallées sur les téléphones mobiles sont en effet devenues trop nombreuses, ce qui leur vaut le doux sobriquet de ‘bloatware’.

Et ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg, le fond du problème étant les surcouches imposées par les constructeurs sur leurs téléphones. L’objectif est ici de se différencier de la concurrence et de fidéliser les clients. Si certains apprécient les surcouches – parfois très bien pensées – de certains constructeurs, beaucoup préfèrent l’interface utilisateur de base d’Android, et souhaiteraient pouvoir librement y repasser.

Ce phénomène a pris suffisamment d’importance pour que certains constructeurs s’y intéressent. En France, Archos propose ainsi des smartphones et tablettes sans surcouche, et avec un minimum d’applications préinstallées.

À lire aussi :
Samsung reste le leader des smartphones, devant Apple et Huawei
Samsung pourrait lancer de nouveaux smartphones Tizen
Nokia pourrait se relancer sur le marché des smartphones


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur