Samsung va revendre ses Galaxy Note 7 comme smartphones d’occasion

MobilitéSécuritéSmartphones
2 6 Donnez votre avis

Samsung entend recycler son Galaxy Note7 de manière respectueuse pour l’environnement. Y compris en le revendant comme appareil reconditionné.

Que va faire Samsung des quelque 2,5 millions de Galaxy Note7 retirés du marché ces derniers mois pour cause de défaillance de la batterie entrainant un risque de surchauffe de l’appareil, voire sa combustion ? Les revendre d’occasion. C’est le paradoxe que vient de proposer la firme coréenne.

« Premièrement, les appareils sont considérés comme des téléphones reconditionnés ou des téléphones de location, le cas échéant », indique Samsung dans un communiqué abordant la question du recyclage des Note7 de manière respectueuse pour l’environnement. Deux autres mesures sont également avancées : la récupération des composants valides (caméra, semiconducteurs…) pour ré-exploitation; et l’extraction des métaux précieux (cuivre, nickel, or, argent).

Si ces deux dernières mesures tombent sous le sens, la première a de quoi surprendre alors que, de l’aveu même de son constructeur, les Galaxy Note7 présentent potentiellement un danger pour les utilisateurs. A tel point qu’ils ont été interdits par nombre de compagnies aériennes suite à l’explosion de l’un d’entre eux en vol et que Samsung prévoit d’émettre une mise à jour pour bloquer le processus de charge de la batterie des derniers modèles encore en circulation pour les mettre définitivement hors d’usage. Mais il faut croire qu’une deuxième vie est possible pour le smartphone maudit.

Selon les autorisations réglementaires

« En ce qui concerne les appareils Galaxy Note 7 comme téléphones reconditionnés ou de location, l’applicabilité dépend des consultations avec les autorités réglementaires et les transporteurs ainsi que la prise en compte de la demande locale, confirme le géant coréen dans sa communication. Les marchés et les dates de sortie seront déterminés en conséquence. » Les verra-t-on revenir sur les marchés occidentaux, par exemple comme appareil de prêt le temps de réparer le téléphone d’un client tombé en panne ?

En février dernier, un média coréen avait révélé l’intention de Samsung de recycler son Note7 en Inde et au Vietnam avec une batterie de moindre capacité afin de prévenir les risques de surchauffe. Le constructeur avait alors catégoriquement démenti ces intentions… qu’il pourrait finalement appliquer aujourd’hui. Il n’y a pas de petits profits.


Lire également
Le Samsung Galaxy S8 retardé à cause des batteries du Note 7
Le Galaxy Note7 : un problème de conception plus que de batterie
Fiasco du Galaxy Note 7 : l’enchaînement de deux erreurs, selon Samsung

Photo credit: portalgda via Visual hunt / CC BY-NC-SA

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur