Seagate promet des disques durs de 14 To et 16 To en 2018

Data & StockageStockage
Seagate Enterprise Capacity 10TB

12 To en 2017, 16 To en 2018 et 20 To en 2020. Voici les plans de Seagate pour ses futurs disques durs de 3,5 pouces. Des alternatives aux SSD, pour le stockage tiède ou froid.

Les disques durs mécaniques n’ont pas encore dit leur dernier mot. Ils ont certes d’ores et déjà perdu la bataille sur le terrain des performances face aux unités de stockage flash (les SSD). Mais ils se rattrapent sur la capacité de stockage.

Seagate propose ainsi des solutions 3,5 pouces d’une capacité de 10 To. La firme finalise actuellement un disque dur de 12 To, assure son CEO Stephen Luczo. Et elle promet de livrer des modèles de 14 To et 16 To d’ici 18 mois. Soit dans la seconde moitié de l’année 2018. Selon la feuille de route de Seagate, les 20 To devraient être atteints d’ici 2020.

Pour le stockage froid

Techniquement, la densité des disques durs est aujourd’hui moins intéressante que celle de certains SSD extrêmes. Seagate prépare ainsi un SSD 3,5 pouces d’une capacité record de 60 To. Mais le prix des offres mécaniques reste bien plus abordable.

Ceci en fait des dispositifs de choix dans certains secteurs, comme le stockage de données peu accédées. Et ce aussi bien au sein des datacenters que dans le cadre de dispositifs plus ciblés, comme des enregistreurs vidéos.

Abordables, relativement performants et permettant un accès facile aux données stockées, les disques durs tendent à prendre des parts de marché à la bande dans le stockage tiède ou froid.

À lire aussi :
Seagate livre un disque dur de 10 To pour datacenters
6500 collaborateurs de Seagate sur le départ
Un SSD Seagate flashé à 10 Go/s !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur