Les petits secrets du code source d’Apollo 11

DéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets
2 20 Donnez votre avis

Le code source du système embarqué de la mission lunaire de 1969 est disponible sur Github. Un code parsemé d’anecdotes et références historiques repérées par des développeurs curieux.

Apollo 11 est la mission spatiale de la Nasa qui permit à Neil Armstrong et Buzz Aldrin d’effectuer leurs premiers pas sur lune, le 20 janvier 1969. Écrit par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), ouvert depuis, le code source du système embarqué (Apollo Guidance Computer, AGC) est maintenant disponible sur la plateforme d’hébergement et de gestion de développement GitHub.

Le code est au coeur du système de la fusée américaine, module de commande et module lunaire inclus. Il est parsemé de références et citations repérées par des développeurs.

De Shakespeare au Black Power

Un fichier nommé « PINBALL_GAME_BUTTONS_AND_LIGHTS », par exemple, rappelle un jeu d’arcade populaire dans les années 1960. Il contient aussi une citation de l’ouvrage « Henry VI » écrit à la fin du 16e siècle par William Shakespeare.

Capture d'écran d'une partie du code source du logiciel embarqué d'Apollo 11 écrit par des développeurs du MIT, à partir des données publiées sur GitHub par Chris Garry.
Capture d’écran d’une partie du code source du logiciel embarqué d’Apollo 11 écrit par des développeurs du MIT, à partir des données publiées sur GitHub par Chris Garry.

Un autre fichier dédié à la séquence d’allumage, « BURN_BABY_BURN », fait lui référence au mouvement du Black Power naissant lors de l’écriture du fichier en 1967. « Burn baby, burn » est une expression popularisée à l’époque par le DJ radio américain Magnificent Montague.

Des développeurs de talent

Une photo datant de 1969 met en scène Margaret Hamilton, alors lead développeur du projet Apollo au MIT, à côté du code source du programme. Elle témoigne du travail accompli alors par ceux qui ont écrit le code source du système embarqué de la mission Apollo 11.

 

Lire aussi :

NASA : le logiciel de lancement des fusées un trou noir financier ?
Développement : GitHub lance les dépôts privés illimités

crédit photo © NASA on The Commons via VisualHunt.com / No known copyright restrictions

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur