Securitas Direct : Oracle scrute des millions de signaux d’objets connectés

CloudDSIGestion des réseauxM2MMobilitéOperateursProjetsRéseauxSécurité
2 13 Donnez votre avis

La télésurveillance d’un domicile nécessite le déploiement de plusieurs capteurs, détecteurs et autres objets électroniques. Avec plus de 1,8 million de clients, Securitas Direct est devenue un acteur de taille de l’internet des Objets. Ou du M2M ?

Securitas Direct, plus connue en France sous la marque Verisure, est le leader européen de la télésurveillance destinée aux particuliers et petits professionnels. Créée en 1988 par EDF/GDF et la Caisse des Dépôts et Consignations, Securitas Direct intègre le groupe Securitas en 1997. Elle redevient indépendante dès son introduction en bourse en 2006. Rachetée par des fonds d’investissement en 2011, elle emploie 8000 employés dans 14 pays et compte plus de 1,8 million de clients.

David Martinez, Securitas
David Martinez, Securitas

De l’alarme GSM à la vidéosurveillance et l’Internet des Objets
Ce rôle de leader pousse l’entreprise à innover sans cesse, jusqu’à définir des standards sur ce marché. «Dès les années 2000, nous avons utilisé le GSM pour protéger les individus et les rassurer, en leur montrant que quelqu’un pouvait à tout moment entrer en communication avec eux. En parallèle, nous avons sans cesse amélioré l’installation de télésurveillance ainsi que leur configuration,» explique David Martinez, manager de la plate-forme M2M chez Securitas Direct.
De même, en 2013 la société innove en adoptant des technologies BlackBerry spécialement conçues pour elle. Et en 2007, une nouvelle révolution commence avec l’arrivée de la vidéo, pouvant être prise en compte sur différents terminaux. «De plus, la vidéo permet un double contrôle, à la fois physique et vocale, grâce aux technologies téléphoniques de type GPRS,» ajoute David Martinez. «En 2010, nous proposons des applications mobiles à nos clients, qui semblent aujourd’hui indispensables. Et dès 2011, nous lançons nos produits en grande distribution. En 2015, en plus des connexions Internet et téléphoniques sans fil, nous mettons en place un réseau dédié pour transmettre les alarmes de nos équipements.»

Oracle Service Bus contribue à la sécurité d’un million de domiciles
Oracle Service Bus contribue à la sécurité d’un million de domiciles

8 millions d’objets connectés en temps réel
Quand on lui parle Internet des objets, David Martinez explique: «Cela semble être un nouveau concept, mais avant il y avait déjà le M2M (machine-to-machine). Des concepts que nous manipulons depuis longtemps, puisque chacun de nos clients dispose chez lui de détecteurs, de censeurs dans les fenêtres, de commandes à distance… au total, il s’agit de six à sept éléments connectés en temps réel. Ce qui nous amène à gérer en temps réel entre 6 et 7 millions d’objets connectés à travers le monde.»
Après avoir étudié les différentes offres, la société opte pour Oracle qui répondait à la fois non seulement aux attentes, mais également aux problématiques d’intégration. «La plate-forme d’Oracle nous permettait de déployer une solution avec très peu de développement, mais également d’intégrer simplement de nouvelles fonctions pour nos différents métiers en très peu de temps,» confirme le responsable M2M. «Par ailleurs la solution et la société sont fiables et pérennes, deux atouts indispensables dans notre secteur d’activité. En effet qu’il s’agisse de surveillance, d’alerte en mode SOS, de feu… Il est indispensable que nous disposions une plate-forme réactive et solide.»

Le bien nommé Oracle Coherence assure le Complex Event Processing
Le bien nommé Oracle Coherence assure le Complex Event Processing

Le Complex Event Processing au cœur de signaux et des réseaux
La solution Oracle Coherence a été retenue pour gérer les flux d’information en temps réel, dans une démarche de Complexe Event Processing. Ce datagrid reçoit tous les signaux des domiciles de nos clients et à sur la relation avec le middleware et les autres applications. «Si l’application détecte un problème ou une absence de réponse, une alerte est aussitôt déclenchée, après plusieurs tentatives de contact diversifié sans réponse. Et surtout, nous gérons différentes sortes d’équipements (alarmes, censeurs, logistique…) et en millions d’unités à chaque fois. Il nous fallait donc une solution évolutive qui puisse accélérer poursuivre notre montée en charge,» détaille David Martinez.
Aujourd’hui, la solution gère plus d’un million de clients pour 3,1 millions de signaux entrants et 350 000 signaux sortants. Sans oublier 1,5 million de vidéos sur le cloud sécurisé chaque jour. Et le tout circule sur divers canaux : GSM, 2G/3G, PSTN (réseau téléphonique fixe), UNB (Ultra Narrow Band, réseau radio basse fréquence pour l’Internet des Objets), réseaux d’intégrateurs… L’ESB (Enterprise service Bus) OSB (Oracle service bus) joue le rôle de middleware entre les applications et les objets, en lien avec les services des réseaux d’opérateurs (OSS/BSS). La haute disponibilité est assurée par un mirroring sur deux datacenters (actif/actif).

Ce type de solution prenant en charge tous ces aspects permet à Securitas Direct de se concentrer sur les terminaux et les alarmes. «Une grande partie de notre valeur ajoutée tient dans les équipements déployés sur le terrain, leur simplicité d’utilisation, leur robustesse, leur fiabilité… Et notre différenciation sur ce marché repose sur le fait que nous concevons nos propres équipements,» confirme David Martinez. « Étant donné que nous faisons évoluer les équipements (et surtout les logiciels embarqués) tous les deux ou trois mois, il est vital pour nous de disposer de cette plate-forme Oracle nous apportant l’agilité et la flexibilité indispensable, et prenant en charge les aspects sans réelle valeur ajoutée pour notre métier.»

A lire aussi :


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur