Sécurité : Avast acquiert AVG pour 1,3 milliard de dollars

Politique de sécuritéRégulationsSécurité
2 31 Donnez votre avis

La consolidation dans le secteur de la sécurité se poursuit avec l’acquisition par Avast de son concurrent AVG pour 1,3 milliard de dollars.

Le marché de la sécurité est en pleine phase de consolidation. Symantec a racheté BlueCoat, Intel réfléchit à la vente de son activité sécurité comprenant les actifs de McAfee, Dell cède SonicWall à des fonds d’investissements. Pour autant, les Etats-Unis ne sont pas la seule partie du monde à connaître ce mouvement. L’Europe est aussi active dans ce domaine.

En effet, Avast vient d’annoncer son intention de racheter son compatriote et concurrent AVG. Vincent Steckler, CEO d’Avast a précisé avoir proposé aux actionnaires d’AVG le prix de 25 dollars par action soit un montant total de 1,3 milliard de dollars (1,17 milliard d’euros environ). A savoir qu’Avast est une société privée, alors qu’AVG est cotée au New York Stock Exchange.

Moins de confusion, plus d’action

Pour expliquer ce rapprochement, Vincent Steckler explique dans un blog la confusion qui existe depuis des années quand on évoque ces deux sociétés. « Un jour quelqu’un est venu me remercier pour ma présentation et qu’il aimait bien entendre parler d’AVG. » Il est vrai que les deux structures ont des points communs. Leur nom commence par les mêmes lettres, AV. Elles sont nées en République Tchèque (ex Tchécoslovaquie), l’une à Prague, l’autre à Brno. Et surtout, tous les deux proposent des solutions de sécurité  dont des antivirus gratuits à destination du grand public.

En combinant leurs forces, AVG et Avast seront présents sur 400 millions de terminaux dans le monde, dont 160 millions sont des mobiles. Une course à la taille sur un marché des logiciels de sécurité à destination du grand public en retrait. Ce rapprochement est également dicté par la préparation d’offres à destination de l’Internet des objets, un marché à fort potentiel.

A lire aussi :

Sécurité : AVG, Kaspersky et McAfee victimes d’un trou de mémoire

Avast rachète Remotium

crédit photo © Kritchanut – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur