Sécurité : le navigateur web Chrome 52 colmate son bac à sable

NavigateursPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
6 5 Donnez votre avis

48 failles sont corrigées dans le navigateur web Google Chrome 52, qui gagne en stabilité, sécurité et performances.

Google livre aujourd’hui une nouvelle version de son navigateur web. Chrome 52 est accessible sous Windows, OS X et Linux et se concentre une nouvelle fois sur la sécurité, avec la correction de 48 failles.

Aucune de ces vulnérabilités n’est critique. Pas de risque donc de voir un pirate prendre le contrôle de la machine d’un utilisateur à distance. Toutefois, plusieurs failles permettent une fuite de données personnelles, alors qu’une autre, plus grave, passe à travers le bac à sable protégeant le butineur. La mise à niveau de l’application devra donc être réalisée sans tarder. Une opération effectuée automatiquement dans la plupart des cas.

Google verse 15.000 dollars à Pinkie Pie pour la découverte de la vulnérabilité permettant de s’échapper du bac à sable. D’autres sommes seront versées aux experts ayant découvert les autres failles de Chrome.

Quelques nouveautés… en attendant Chrome 53

Chrome 52 propose également quelques nouveautés fonctionnelles, comme le support de la propriété CSS ‘contain’, qui réduit potentiellement la complexité des pages web ; la possibilité de collecter des données de télémétrie sur des sites web en production ; une accélération de l’affichage des pages.

Il faudra toutefois attendre Chrome 53 pour profiter du nouveau moteur graphique du butineur, qui promet d’apporter un sérieux coup de boost à l’offre de Google.

À lire aussi :
Chrome accélérera avec la version 52 et mettra le turbo avec la 53
Google Chrome remet le contenu HTML tiers à sa place
Google Chrome s’essaie au chiffrement post-quantique

Crédit photo : © Evan Lorne – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur