Sécurité réseau : Trend Micro récupère TippingPoint auprès de HP

FirewallSécurité
2 15 Donnez votre avis

En pleine scission, HP se débarrasse de TippingPoint, un spécialiste de la sécurité réseau récupéré par le Californien à la faveur du rachat de 3Com.

La sécurité, un secteur en plein boom ? Visiblement pas pour HP, qui vient de signer un accord pour revendre TippingPoint, un spécialiste de la sécurité réseau que le groupe californien avait récupéré à l’occasion du rachat de 3Com. C’est l’éditeur japonais Trend Micro, 4ème acteur sur le marche de la sécurité, qui récupère la mise. Dans son communiqué, la société indique avoir signé un accord définitif avec HP pour reprendre la spécialiste de systèmes de prévention d’intrusion (IPS) contre approximativement 300 millions de dollars. Soit 130 millions de moins que la somme qu’avait déboursée 3Com en 2004 pour mettre la main sur le spécialiste de la sécurité réseau. A l’occasion de ce rachat, Trend Micro annonce la création d’une division de protection des réseaux, forte d’une base client de 3 500 entreprises. Précisons que l’éditeur est jusqu’alors plutôt connu pour ses technologies d’analyse de menaces (notamment ses antivirus).

Un partenariat avec HP

L’éditeur japonais (même si la société a été fondée aux Etats-Unis) précise avoir pour intention de clore le rachat avant la fin de l’année. Trend Micro rappelle par ailleurs qu’il avait noué un accord de partenariat avec TippingPoint depuis 2014. Le rachat de ce dernier s’accompagne d’ailleurs d’un accord de revente, d’OEM et d’un partenariat dans les services liant Trend Micro et HP autour des technologies TippingPoint.

HP est en passe d’achever sa séparation en deux entreprises distinctes. D’un côté, HP Entreprise qui concentre les activités dans le logiciel, le Cloud, le hardware (serveur, stockage) et les réseaux. De l’autre, HP Inc qui regroupe les PC et les solutions d’impression (PPS pour Printer and Personal System). Annoncée en octobre 2014 par la Pdg du groupe Meg Whitman, cette séparation doit être officiellement opérationnelle le mois prochain.

Rappelons que le Californien avait acheté 3Com en 2010 pour 2,7 milliards de dollars. Une partie des activités de ce spécialiste des réseaux a été revendue en mai dernier à un industriel chinois, Tsinghua Unigroup, pour 2,3 milliards de dollars.

A lire aussi :

HP complète l’organigramme managérial de HP Inc et Entreprise
Sécurité : comment les nouvelles menaces sont décortiquées

Crédit photo : shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur