Le marché des serveurs soutenu par les GAFA et les ISP

CloudDatacentersServeurs
Serveurs (crédit photo © Sashkin - shutterstock)
2 1 Donnez votre avis

Les grands acteurs du web renforcent leurs commandes de serveurs. Les constructeurs asiatiques se frottent les mains… et se préparent à une guerre des prix.

Les ventes de serveurs devraient se montrer très solides sur la seconde moitié de l’année 2016, indique aujourd’hui Digitimes.

En cause, une relance des commandes de la part des grands acteurs IT présents sur la Toile, comme Amazon, Facebook, Google ou encore Microsoft. Cette information est issue des fournisseurs, qui notent une hausse des demandes de la part des GAFA et des ISP.

La demande en serveurs s’était quelque peu ralentie sur la seconde partie de l’année 2015, avant de repartir à la hausse au cours du second trimestre 2016, rappelle Digitimes. Un rebond confirmé par Gartner, qui le chiffre à 2 % en volume (voir à ce propos l’article « Dell, leader mondial des ventes de serveurs… en volume »).

Hausse en volume, baisse en valeur ?

Attention toutefois, car le marché en valeur continue à céder du terrain (-0,8 % sur Q2 2016). Le signe d’une concurrence féroce entre les différents acteurs du secteur, et de prix tendus.

Et ceci ne devrait pas s’arranger sur la seconde partie de l’année 2016. De fait, les GAFA ne se servent que rarement chez les grands constructeurs, préférant sauter cet intermédiaire pour aller acheter leurs machines directement chez les ODM asiatiques. Des acteurs comme Foxconn, Inventec ou Quanta, qui devraient casser les prix pour décrocher ces contrats géants.

À lire aussi :
Serveurs : HPE et Dell maîtres du marché européen
HPE, Dell et Lenovo sortent leurs serveurs Xeon E7 v4
IBM décline ses serveurs Power en mode Cloud hybride

Crédit photo : © Sashkin – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur