Serveurs : HPE, IBM dévissent, Dell EMC résiste au début 2017

CloudDatacentersServeurs

Le marché des serveurs souffre selon Gartner et les résultats du début de l’année 2017 ne sont pas bons au niveau monde comme en EMEA.

Il y a peu d’éléments de satisfaction à trouver dans la dernière étude sur le marché des serveurs de Gartner. Le cabinet d’analystes montre en effet une forte morosité sur ce secteur. Au niveau mondial, la livraison de serveurs a baissé de 4,2% (2,6 millions d’unités contre 2,715 en 2016) et les revenus de 4,5% sur un an (12,5 milliards de dollars contre 13 milliards de dollars) au premier trimestre 2017. La chute est plus prononcée dans la zone EMEA avec des revenus en berne de 11,2% et un recul de 8% sur le volume.  Pour Jeffrey Hewitt, « le premier trimestre 2017 montre une baisse globale avec quelques variations au niveau régional. L’Asie-Pacifique échappe à la tendance en affichant une croissance pendant que les autres déclinent ».  L’analyste ajoute que « la demande de serveurs pour très grands datacenters (hyperscale) a augmenté, mais la demande des entreprises et des PME s’est restreinte, car elles optimisent leurs applications grâce à la virtualisation et en s’orientant vers des solutions Cloud ».

Dell EMC sort du lot, IBM dans la mire de Cisco

Dans le palmarès des classements en fonction de la valeur et du volume, les choses ne changent guère. En matière de revenu au niveau mondial, HPE garde sa place de leader avec des recettes estimées à 3 milliards de dollars, en retrait de 8,7%. Dell-EMC s’accroche à la 2ème position et tire son épingle du jeu à 2,3 milliards de dollars en hausse de 4,8%. IBM se rapproche de la sortie du trio avec 831 millions de dollars de revenu (en chute de 34,6%). Il est talonné par Cisco avec 825 millions de dollars (en recul de 2,9% sur un an). Lenovo accuse le coup avec un déclin de 16% des revenus à 731 millions de dollars.

Sur le volume au niveau mondial, Dell EMC sécurise sa première position avec 466 800 unités livrées (+0,5%). HPE dévisse de 16,7% à 438 169 unités livrées. Meg Whitman avait fait état dans une discussion avec des analystes d’une baisse liée à la non reconduction d’un contrat avec un grand fournisseur Cloud. Ce dernier s’est révélé être Microsoft pour son Cloud Azure, un impact important pour HPE qui se confirme dans les analyses de Gartner. Huawei montre une croissance presque arrogante de 19,7% à 156 559 unités.

HPE sous la barre du milliard de dollars en EMEA

Dans la zone EMEA, le classement sur le critère des revenus montre que HPE a souffert au 1er trimestre 2017 avec un dévissage de 18,2% pour passer sous la barre du milliard de dollars (915 millions). Dell EMC reproduit en EMEA sa croissance mondiale à +5 %. Cisco, Fujitsu et Lenovo affichent un recul de leurs revenus. Sur le classement en volume, HPE garde là aussi la tête mais a livré 16% d’unités en moins sur un an. Dell EMC est en retrait de 3%. Lenovo contient la baisse à 1,5%. Par contre Fujitsu hérite de la plus forte baisse, -20,4% sur un an.

A lire aussi :

Services IT en 2016 : IBM et HPE sur le reculoir, Accenture et TCS en plein boom

Serveurs, stockage, réseau : les mauvais résultats de HPE

Photo credit: Jemimus via Visualhunt.com / CC BY

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur