Télégrammes : SFR le plein de plaintes, Charger un ransomware sur Google Play, LineageOS en téléchargement, Glazier déploie Windows pour Google

AppsLogicielsMalwaresMobilitéOpen SourceOperateursOSOS mobilesPoste de travailRégulationsRéseauxSécurité

Pas écrits par des assistantes parlementaires aux salaires mirobolants, il est temps de lire les télégrammes du soir.

SFR fait toujours le plein de plaintes. SFR reste en tête du palmarès des opérateurs qui cumulent le plus de plaintes utilisateurs à leur encontre en 2016. Selon le magazine Capital, qui a récupéré en amont le rapport 2016 de l’Afutt (l’Association française des utilisateurs de télécommunication), le nombre de plaintes à l’encontre de la filiale d’Altice a explosé de 120% l’année dernière, la deuxième depuis sa fusion avec Numericable. A titre de comparaison, les concurrents Bouygues Telecom, Free et Orange limitent la hausse des mécontentements à 18% en moyenne par rapport à 2015. Du coup, SFR concentre à lui seul 53% des plus de 5 000 litiges déposés auprès de l’Afutt. Quand la mobilité génère 72% de hausse des réclamations, les offres fixes explosent de 166%. Dénonciations des clauses contractuelles (73%), service client défaillant (68%) et litiges sur les offres promotionnelles (66%) constituent l’essentiel des conflits enregistrés. Maintenant que SFR a rattrapé le retard de son infrastructure réseau, il serait temps de s’intéresser au client pour arrêter l’hémorragie des départs.

Charger, un ransomware en liberté sur Google Play. La firme de Mountain View a été alertée par Check Point sur l’existence d’une application sur son magasin applicatif, contenant un rançongiciel nommé Charger. L’apps en question, EnergyRescue, promet aux utilisateurs d’économiser de la batterie. Mais en réalité, elle vole les SMS, la liste des contacts, les envoient à un serveur et bloquent ensuite le terminal. La somme demandée pour débloquer l’appareil était de 0,2 bitcoin soit environ 170 euros. Google a supprimé cette application, mais les experts en sécurité soulignent les efforts particuliers des cybercriminels à placer leur charge sur la vitrine applicative de Google et non sur des stores tiers, traditionnels vecteur de malwares.

Cyanogen est mort, vive Lineage OS. Confrontée à des difficultés économiques, la société Cyanogen Inc avait arrêté, fin décembre, tous les développements de CyanogenMod, l’OS mobile Open Source qui propose les fonctionnalités d’Android sans les surcouches restrictives. Mais il en fallait plus pour arrêter la communauté Cyanogen. Qui a repris le code source pour reprendre les développements là où ils avaient été arrêtés et lancer son projet alternatif, le fork Lineage OS. Lequel est aujourd’hui disponible en téléchargement pour plus de 80 smartphones à termes, annonce la communauté, dont des modèles de Google, Samsung, LG, Huawei (Honor), Xiaomi, Motorola, Sony, HTC, Oppo, OnePlus et Nextbit. Notons que la nomenclature reprend celle de CynogenMod, à savoir que la version 14.1 de Lineage s’appuie sur Android 7.1 Nougat et la 13.0 est relative à Marshmallow 6.0. Les « builds » estampillées « experimental » devraient pouvoir s’installer par-dessus les CM13 et CM14.1 pour ceux qui ne souhaitent pas réinitialiser leur système. Comme avec Cyanogen, la communauté ne garantie cependant pas les conséquences d’une installation ratée.

Glazier, la méthode de Google pour déployer massivement Windows. Avec 60 000 employés, Google dispose d’un parc d’ordinateurs conséquents et se trouve confronté à la problématique de déploiement d’environnements Windows. Pour remédier à cela, les équipes de Google ont élaboré un outil d’automatisation pour ces déploiements. Le projet s’appelle Glazier et vient d’être publié sur GitHub.  La documentation montre des techniques déjà connues par les sysadmins comme la configuration de la création des images dans des fichiers texte. En contrôlant au passage, différents éléments comme le peer review, l’historique des modifications ou le rollback/forward.  Les données sont distribuées par HTTPS. Glazier est écrit en Python.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur