La Silicon Valley reste l’eldorado salarial pour les informaticiens

DéveloppeursDSIProjets
3 11 Donnez votre avis

Une nouvelle étude de PayScale témoigne des hauts niveaux de rémunération qu’offre la Silicon Valley aux informaticiens. Le salaire IT y est bien plus élevé qu’ailleurs aux États-Unis.

Le salaire des informaticiens de grands groupes de la Silicon Valley atteint des sommets. Il dépasse aisément les 100 000 dollars par an, soit plus du double du revenu annuel moyen d’un foyer aux États-Unis, selon une étude de PayScale.

Pour débuter une carrière high-tech dans la technopole californienne, Facebook semble être une place de choix. Le salaire médian d’un jeune professionnel employé par le réseau social, et doté de moins de cinq ans d’expérience, y atteint 116 800 dollars ! Pour les profils plus expérimentés (plus de 10 ans d’expérience), un autre réseau social orienté B2B, LinkedIn, propose les salaires les plus élevés : 159 600 dollars.

Facebook à Microsoft Silicon Valley

Suivent parmi les entreprises qui paient le plus : Google (106 900 dollars en début de carrière, 151 600 dollars pour les profils expérimentés), Microsoft, qui emploie 2 600 personnes dans la Silicon Valley (de 102 500 dollars à 139 700 dollars et plus). Salesforce, moins généreux que d’autres pour les nouveaux entrants (84 800 dollars), mais plus généreux que d’autres pour les profils expérimentés (154 600 dollars), est également bien classé. Sans oublier Apple (de 91 300 dollars à 145 400 dollars).

En revanche, les acteurs plus traditionnels de l’IT, comme HP ou, dans une moindre mesure, IBM et Oracle, apparaissent bien moins attractifs.

Tech Employee Salary © PayScale

Lire aussi :

Les niveaux de salaires explosent dans l’IT… aux États-Unis

Une hausse contrôlée des salaires IT en France, selon Hays

crédit photo © Rrraum – shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur