Sites 4G : SFR conserve l’avantage sur Orange mais se heurte à Bouygues Telecom

4GMobilitéOperateursRégulationsRéseauxSurveillance

D’un mois à l’autre, le classement du déploiement des sites 4G reste inchangé. Bouygues, SFR et Orange sont, dans l’ordre, au coude-à-coude.

La bataille est acharnée entre Orange et SFR qui redoublent de volonté pour se positionner sur la deuxième place du podium en matière de déploiements de sites 4G. Mais les efforts notables de l’opérateur historique constatés le mois dernier n’ont pas suffi pour voler la vedette à SFR.

Il faut dire que la filiale d’Altice (Altice-SFR bientôt) ne ménage pas sa peine. Et en allumant 527 sites LTE au cours du mois de septembre, il dépasse de loin les 195 d’Orange, et de peu les 525 du numéro 1 Bouygues Telecom, en nombre de sites exploités s’entend. Free continue de rester en retrait avec 160 points d’accès mobiles activés sur le territoire national.

Au total, Bouygues Telecom dispose de 13 797 sites 4G en service (pour 15 844 autorisés par l’Agence nationale des fréquences), SFR en compte 13 277 (15 383 autorisations), Orange 12 935 (14 935 potentiellement exploitables) et Free en opère 8 920 (sur un potentiel de 11 876). Globalement, l’écart tend à se resserrer entre les différents opérateurs.

Le plus grand nombre d’autorisations pour Orange

Dans les détails, les efforts de SFR portent sur la couverture des fréquences longue portée 800 MHz (avec 544 mises en services) et 1800 MHz (450 activations) tout en poursuivant le déploiement du 2600 MHz (169 nouveaux sites). Historiquement bien équipé en 1800 MHz, Bouygues Telecom n’en a pas moins activé 164 nouveaux sites dans cette bande. Mais ses efforts sont décuplés sur le 800 MHz avec 675 mises en route.

Orange poursuit également la couverture dans cette bande avec 208 nouveaux points de rayonnement et plus modestement dans le 1800 MHz avec 146 sites. Les efforts de Free se concentrent sur les deux seules fréquences 4G qu’il possède au-delà des 700 MHz avec 255 sites en 1800 MHz et 155 en 2600 MHz. La filiale d’Iliad poursuit également ses déploiements dans les basses fréquences avec 23 nouveaux supports 700 MHz.

Notons qu’en nombre d’autorisations d’exploitations de sites obtenues, c’est Orange qui tire la part du lion avec 329 nouveaux feux verts de l’ANFR contre 288 chez Bouygues (qui s’inscrit néanmoins comme le seul opérateur à obtenir de nouvelles autorisations d’exploitation, soit 33, pour la bande des 2100 MHz), 211 chez Free et 195 chez SFR. De quoi resserrer toujours plus l’écart. Au total, plus de 32 800 sites 4G sont en services (+1,2% en septembre) pour 37 209 sites autorisés (+1,7%).


Lire également
Très haut débit : 4 orientations pour remettre la France sur les rails
Monreseaumobile.fr : la carotte de l’Arcep pour stimuler les investissements de couverture
Couvertures des zones peu denses : les opérateurs adoubés par le régulateur

crédit photo : CITYEDVID via Pixabay

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur