Reboot pour la Slackware sur le Raspberry Pi

ComposantsLogicielsOpen SourceOSPCPoste de travail
2 5 Donnez votre avis

L’OS Slackware fait son grand retour sur plate-forme ARM, avec un support direct des unités en virgule flottante et une compatibilité avec le Raspberry Pi.

Une des offres Linux les plus anciennes et les plus légères du marché fait son retour sur le Raspberry Pi. Une adaptation ARM ‘hard float’ de la Slackware 14.2 vient d’être livrée par son mainteneur, Stuart Winter.

Sont supportées officiellement les configurations suivantes : Trim-Slice Pro, LeMaker BananaPi, Versatile (émulation sous QEMU). Certains utilisateurs ont toutefois d’ores et déjà indiqué que cette offre fonctionnait sans problèmes sur des machines comme le Raspberry Pi 2 (avec un peu d’huile de coude toutefois). Roger Comply explique ainsi avoir obtenu une configuration stable en XFCE, avec de bonnes performances et la présence de logiciels comme Firefox.

slackware-arm-hard-float

Un projet qui a failli être abandonné

En mai 2016, Stuart Winter annonçait la fin du développement de Slackware sur les machines ARM, après plus de 10 ans de travaux. Le processus a toutefois été relancé cet été, avec Slackware 14.2 soft float, livré début juillet, puis une mouture hard float mise au point très rapidement et qui devrait permettre d’apporter un meilleur support logiciel.

Slackware 14.2 est la dernière mouture en date de l’OS, accessible sur les puces x86 et ARM. Elle propose un noyau Linux 4.4.14, X11R7.7 et le GCC 5.3.0, ainsi que deux environnements de bureau : XFCE 4.12.1 et KDE 4.14.21. Gnome doit, lui, être récupéré sur le site du projet Dropline Gnome.

À lire aussi :
Le Raspberry Pi et 7 concurrents en héritiers de la révolution ARM
Le Raspberry Pi 3 capable de démarrer en réseau
Linutop OS s’adapte au Raspberry Pi 3


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur