Smart Protect : Qualcomm déclare la guerre aux malwares Android

AppsMalwaresMobilitéSécuritéSmartphonesTablettes
3 5 1 commentaire

Qualcomm Snapdragon Smart Protect est nouvelle offre qui permettra d’améliorer l’efficacité des antivirus Android en leur signalant les comportements suspects du terminal.

Qualcomm se lance dans le secteur de la détection des malwares. La firme vient ainsi de présenter Snapdragon Smart Protect, une technologie qui sera livrée en standard avec sa future puce 64 bits octocœur de haut de gamme, le Snapdragon 820.

Cette application dédiée au monde Android se veut spécifiquement adaptée aux SoC ARM du constructeur et met en œuvre des techniques d’informatique cognitive afin de détecter des comportements suspects, liés à la présence de malwares : envoi de SMS sans intervention de la part de l’utilisateur, prise de photos alors que le téléphone est verrouillé, etc.

« Qualcomm Technologies possède des atouts uniques pour répondre à ces questions avec la capacité d’accéder aux couches inférieures de la pile logicielle et au matériel dédié à la sécurité, afin d’utiliser une approche de la sécurité des dispositifs mobiles basée sur l’analyse comportementale », explique Asaf Ashkenazi, directeur gestion des produits, Qualcomm Technologies Inc. (QTI).

Objectif : renforcer les solutions de sécurité existantes

Avec cette solution, Qualcomm ne souhaite pas remplacer les antivirus traditionnels. Bien au contraire. QTI s’est en effet rapproché des éditeurs d’offres antimalware, afin de leur proposer sa solution, qui devrait améliorer le niveau d’efficacité de ces produits. Avast, AVG et Lookout sont ainsi cités.

La technologie Smart Protect sera accessible dans des terminaux mobiles courant 2016, lors de la disponibilité générale des premiers smartphones équipés du SoC Snapdragon 820.

À lire aussi :
Qualcomm reste le leader des puces mobiles pour smartphones
En difficulté, Qualcomm devrait licencier 15 % de son personnel
Cartes mères ARM low cost : une 96Board signée Qualcomm

Crédit photo : © smex – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur