Smartphone : Android hégémonique, les chinois se mondialisent

MobilitéSmartphones
© Africa Studio - shutterstock
2 3 Donnez votre avis

Dans son étude trimestrielle, Gartner montre que les constructeurs chinois, Huawei, Xiaomi et surtout Oppo deviennent des marques mondiales. Android renforce son hégémonie.

Samsung a maintenu sa première place de vendeur de smartphones au cour du premier trimestre 2016. Le constructeur coréen en a vendu plus de 81 millions, (très) légèrement plus qu’il y a un an à la même période même si sa part de marché s’érode légèrement : 23,2% contre 24,1% au premier trimestre 2015, rapporte le cabinet Gartner.

Apple ne peut pas en dire autant. Ses ventes s’effondrent et passent de plus de 60 millions à moins de 52 millions d’iPhone. La part de marché suit la même tendance. La firme de Cupertino n’occupe plus que 14,8% du marché des smartphones contre près de 18% douze mois auparavant.

Trois chinois dans le classement mondial

Les constructeurs chinois en profitent. Oppo en premier lieu dont les ventes passent de 6,5 millions à plus de 16 millions sur la période. Soit une hausse de 145% de ses ventes. Et fait plus que doubler sa part de marché qui passe de 2% à 4,6%. Huawei profite de son ascension en Europe, Afrique et Amérique pour vendre plus de 10 millions de téléphones de plus en un an (avec 28,8 millions d’unités contre 18 millions en 2015). Et occupe aujourd’hui 8,3% du marché. Après son ascension fulgurante, Xiaomi a aujourd’hui plus de mal. Ses ventes frôlent la stagnation : 15 millions contre 14,7 précédemment pour une part de marché en léger retrait (4,3% contre 4,4%).

Sur les 5 premiers vendeurs de smartphones au monde, trois sont donc aujourd’hui chinois. « Avec un tel changement de dynamique du marché des smartphones, les constructeurs chinois sont en train de devenir les nouvelles grandes marques mondiales », commente Anshul Gupta, directeur de recherche au Gartner. Et leur présence est passé de 11% et deux acteurs en 2015 à 17% et trois protagonistes en 2016.

L’hégémonie Android

Au total, le trimestre a connu une modeste hausse de 3,9% avec 349 millions de smartphones vendus. Les smartphones représentent désormais 78% des ventes totales de téléphones mobiles au premier trimestre 2016, selon Gartner. Des ventes essentiellement tirées par les terminaux 4G de milieu de gamme et par les entrées de gamme dans les pays émergents. Un défi pour la rentabilité des constructeurs de modèles sous Android condamnés à jouer sur les volumes.

Cela se ressent : l’OS de Google alimente plus de 84% des smartphones vendus sur la période (plus de 293 millions de ventes) contre 78,8% il y a un an. iOS n’est pas le seul à perdre du terrain (-14,2%), les ventes de Windows Phone ne sont plus que l’ombre d’elles mêmes avec 0,7% du marché des OS et 2,4 millions d’unités (contre près de 8,3 un an auparavant). Blackberry est à la limite de la disparition : ses 660 000 ventes (deux fois plus en 2015) ne lui laissent plus que 0,2% du marché.


Lire également
Fin de la croissance sur le marché des smartphones
1,5 milliard de smartphones vendus en 2016… et moi et moi et moi
Smartphones et stockage au cœur de l’activité de Samsung en 2016

crédit photo © Africa Studio – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur