La moitié des smartphones inéligibles à Windows 10 Mobile

MobilitéOS mobilesSmartphones
3 13 2 commentaires

Même certains smartphones récemment sortis avec la promesse de migrer vers Windows 10 Mobile ne bénéficieront pas du nouvel OS de Microsoft.

Le nombre de déçus des smartphones Windows risque d’augmenter. Surtout chez les utilisateurs historiques. AdDuplex a revu à la hausse son estimation du taux des smartphones non éligibles à Windows 10 Mobile. En février dernier, cette société dédiée à la promotion d’applications et jeux Windows Phone et Windows Store estimait à 40% le nombre de Lumia (principalement) qui ne profiteraient pas de la mise à niveau. Selon son dirigeant, Alan Mendelevich, ce taux s’élèverait en fait à 50% des terminaux sous Windows Phone. « Selon un rapide calcul, environ 50% d’appareils Windows Phone en service n’exécuteront pas Windows 10 Mobile avant longtemps », a-t-il twitté le week-end dernier.

En livrant une version stable de son nouvel OS mobile, jeudi 17 mars, Microsoft confirmait que seule une vingtaine de téléphones sous Windows Phone 8.1 profiteraient de la mise à niveau (les Lumia 1520, 930, 640, 640XL, 730, 735, 830, 532, 535, 540, 635 1GB, 636 (version 1Go de mémoire vive), 638 (1 Go), 430, 435, les BLU Win HD w510u et HD LTE x150q, ainsi que le MCJ Madosma Q501). En plus des 950, 950X, 550 et 650 sortis nativement avec Windows 10 Mobile. Michael Fortin, le responsable de la qualité des appareils Windows, justifiait cette limitation par la volonté de fournir « une expérience de haute qualité pour nos clients ». Autrement dit, ne garantir l’exécution efficace de Windows 10 Mobile que sur les configurations capables de soutenir le système. Et tant pis pour les autres, visiblement.

Promesses non tenues

Y compris ceux qui, commercialisés récemment, ne bénéficient pas de la mise à niveau. C’est notamment le cas du Blu Win JR LTE. Lancé en juillet 2015 sur le marché, ce terminal d’entré de gamme était proposé comme compatible avec le futur Windows 10 Mobile (comme l’indique cette capture d’écran). Mais, sur le forum Reddit), Plazma10 se plaint que ce n’est aujourd’hui plus le cas (comme tendrait à le confirmer la fiche du terminal sur le store de Microsoft). Il est vrai que ce téléphone d’entrée de gamme ne dispose que de 512 Mo de RAM quand l’éditeur en recommande 1 Go pour accueillir Windows 10 Mobile. Il n’en reste pas moins que la politique de Redmond en matière de support des précédents appareils peut se montrer particulièrement frustrant pour les utilisateurs. D’autant que Windows 10 est, lui, bien disponible pour les PC sous Windows 8.x comme Windows 7.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Microsoft abandonne ses clients en cours de route. L’arrivée de Windows Phone 7 avait déjà rompu avec l’offre Windows mobile précédente. Mais il s’agissait d’une nouvelle génération de téléphones, des smartphones plein écran tactiles visant à concurrencer l’iPhone et les Android, qui pouvait justifier la rupture. Mais celle-ci s’est confirmée avec le passage de Windows Phone 7 à 8 en 2012. Avec l’annonce du développement de Windows 10 en 2014, tous les Lumia Windows Phone 8.1 bénéficieraient du nouvel OS mobile promettait l’équipe de Lumia. Mais, c’est bien connu, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Au risque que les clients de Windows Mobile décident, eux, de ne plus jouer le jeu. Ce qui se ressent visiblement dans la part de Windows sur le marché mobile qui, selon IDC, se limitait à 2,2 % en 2015. En perte de 10% par rapport à 2014 sur un marché du mobile pourtant en croissance de 10,3% en 2015. Pour les clients « non compatibles », le dernier espoir de profiter de Windows 10 Mobile est de souscrire au programme de beta-testeur Windows Insider de Microsoft.


Lire également
Toujours pas de Windows 10 Mobile mais bientôt sur x86 ?
Windows 10 Mobile réservé seulement à quelques Lumia
10 questions sur Windows 10 Mobile (quiz)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur