Des smartphones boostés à coup de machine learning en 2017

Business IntelligenceData & StockageMobilitéSmartphones

De plus en plus smart, les téléphones vendus en 2017 devraient être en partie équipés de technologies de machine learning avancées, assure Deloitte.

Deloitte prédit que les smartphones s’appuieront de plus en plus sur le machine learning pour booster leurs capacités. Des technologies qui devraient s’inviter dans les téléphones portables au travers de leurs assistants virtuels. À commande vocale dans la majorité des cas.

« Le machine learning ouvre la voie à une ère unique en termes de fonctionnalité, de personnalisation et de connectivité avec d’autres appareils, explique Stuart Johnston, directeur technologies, médias et télécommunications chez Deloitte. Actuellement, vous pouvez déjà utiliser des programmes d’apprentissage automatique tels que du texte prédictif, des suggestions d’applications ou l’amélioration de la biométrie (y compris la reconnaissance vocale et faciale). »

Et demain ? Une meilleure exploitation des capteurs équipant les smartphones est prévue, afin de mieux cerner l’environnement de l’utilisateur. Mais aussi son humeur et son état de santé.

20 % des smartphones vendus en 2017

Plus de 300 millions de smartphones devraient utiliser des technologies avancées de machine learning en 2017. Dont 1/5e de ceux qui seront vendus cette année.

Les smartphones seront ainsi plus intelligents que jamais. Mais aussi toujours plus efficaces dans la collecte et la transmission de données personnelles (voire intimes). Une tendance devenant de plus en plus problématique.

À lire aussi :
Les smartphones low cost Android One arrivent aux États-Unis
Le créateur d’Android va créer ses propres smartphones
Nokia Mobile présentera des smartphones Android le 26 février

Crédit photo : © A Lot Of People – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur