Smartphones : la présence d’Android s’érode en Europe

MobilitéSmartphones
8 8 Donnez votre avis

Entre mai et juillet, Apple a encore gagné des points sur les marchés européens et chinois. Une tendance appelée à se poursuivre sur le reste de l’année.

La rupture serait-elle consommée entre Android et l’Europe ? Si l’OS mobile de Google continue de s’inscrire comme le premier environnement mobile pour smartphone sur les cinq principaux marchés européens, sa présence s’érode au fil des mois. Et notamment en France. Selon Kantar Worldpanel ComTech, la part d’Android y a reculé de 5,4 % au 31 juillet 2015 par rapport à la même date en 2014. Sa part s’élève désormais à 69,6%.

En Allemagne, c’est pire. Android y recule de 8,7 points. Mais sa présence y reste plus élevée : 73,7% du marché. A l’inverse, en Grande Bretagne le petit robot vert se rapproche dangereusement de la moyenne à 54,4% où son repli s’y limite à 3,7 points. L’environnement est presque stable en Italie (-1,5 points pour 72,5% du marché) alors que l’Espagne lui reste fidèle et s’affiche en petite hausse (+0,8 point) pour 89,4% du marché.

Apple gagne des points en Europe…

L’ensemble de ces reculs profitent avant tout à iOS mais aussi à WIndows. Apple gagne des points en Allemagne (+5,7), Angleterre (+3,7), France (+2,7) et en Italie et Espagne pour moins de 1% chacun. Windows se distingue avant tout en Allemagne et en France avec respectivement 4 et 3,9 points. Au delà de l’Espagne (4%), Windows s’impose entre 10% (en Allemagne) et 14,5% (Italie).

S’il n’y a pas de quoi tirer la sonnette d’alarme pour Android, la tendance de basculement vers iOS est nettement installée. Ainsi en France, selon Kantar, 21% des acheteurs d’iPhone provenaient d’Android sur la période. Contre 4% dans l’autre sens. En Europe, 27% des utilisateurs ont quitté Android au profit d’iOS contre 9% aux Etats-Unis. Devoir de rentrée : à ce rythme, combien de temps mettra iOS à s’imposer face à Android ?

… et en Chine

Aux Etats-Unis, le marché semble se stabiliser. Android y gagne néanmoins 1,7 point pour 65,6% du marché tandis qu’iOS recule de 1,3 point à 30,1%. Apple et Samsung y vendent à eux deux 64% des smartphones. Et « neuf des dix smartphones les plus vendus dans le pays, souligne le paneliste. Seul LG tire son épingle du jeu. » En Chine, le marché continue d’être marqué par les bonnes ventes des iPhone 6 et 6 Plus. Apple n’y détient que 19,1% du marché mais affiche une hausse notable de 5,9 points sur l’année. Presque exclusivement absorbée par le recul d’Android (-5,5) qui tombe à 79,1% du marché. Un marché hyper dynamique où le renouvellement des terminaux s’y fait tous les 12 mois à peine contre 20 mois à l’échelle mondiale. Cela se reflète dans les résultats des constructeurs avec « Huawei [qui] a rapidement été détrôné par Xiaomi après avoir conquis la première place en juin ».

La tendance haussière pourrait se poursuivre pour Apple pour le reste de l’année. Le constructeur présentera de nouveaux produits mercredi 9 septembre prochain. Si les futurs iPhone devraient attirer son lot d’acheteurs avides des dernières innovations de Cupertino, ils pourraient également profiter aux iPhone 6 actuels. Kantar rappelle que l’arrivée de nouveaux terminaux fait baisser le prix des précédents, facilitant ainsi son accès à ceux qui n’ont pas une bourse assez pleine (ou déliée) pour bénéficier des dernières nouveautés luxueuses d’Apple. Le cabinet d’étude rappelle ainsi que 32% des ventes totales de l’iPhone 5s aux États-Unis se sont réalisées après le lancement de l’iPhone 6. Il restera alors à voir en quelle mesure les nouveaux Galaxy S6 Edge Plus et Note 5 présentés en août seront en mesure de limiter la casse d’Android.


Lire également
Des smartphones Android vendus en ligne avec des malwares préinstallés
Le marché des smartphones proche de la stagnation ?
Android : Google retire une partie de ses logiciels installés de force

crédit photo © imtmphoto – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur