Brevets : Peine allégée pour Samsung, victoire juridique pour Apple

JuridiqueMobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
1 2 Donnez votre avis

La cour d’appel des États-Unis demande à Samsung de verser 548 millions de dollars à Apple, pour utilisation de ses brevets. Une somme revue à la baisse.

La bataille engagée entre Apple et Samsung sur le terrain des terminaux mobiles semble enfin arriver à son terme. Une décision de la cour d’appel américaine a donné raison à Apple, qui reprochait à Samsung d’avoir copié le design de son iPhone et certains de ses brevets dans ses premières générations de Galaxy S.

C’est ce point qui a été confirmé aujourd’hui. La peine a toutefois été diminuée par rapport au dernier jugement. Samsung ne serait ainsi plus redevable que de 548 millions de dollars, contre 930 millions de dollars précédemment.

Les deux firmes pourraient donc être tentées d’enterrer définitivement la hache de guerre. Apple, car le tribunal lui a donné raison sur le fond. Samsung, dont la somme à payer à son concurrent a été largement réduite. La firme coréenne pourrait toutefois également opter pour un enlisement de la situation.

Xiaomi, prochaine cible d’Apple ?

Les juges américains sont clairs : interdiction de croquer la pomme. Voilà qui devrait limiter les velléités d’un autre acteur asiatique, Xiaomi. Le constructeur chinois propose en effet des smartphones dont le design est très proche de ceux de la firme de Cupertino.

Un élément qui n’a pas d’impact aujourd’hui, son marché se limitant actuellement à la Chine, mais qui devrait poser problème lorsque la société sortira des frontières de son pays pour débarquer sur les côtes européennes et américaines.

À lire aussi :
10 questions sur la bataille opposant Apple à Samsung (quiz)
Avec ses iPhone 6, Apple défie Samsung chez lui, en Corée
Samsung défie Apple avec ses Galaxy S6 et S6 Edge


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur