Faute de smartwatches, Fitbit veut cibler les feature watches

MobilitéSmartphones

Les smartwatches sont arrivées trop tôt estime Fitbit. Le constructeur va toutefois profiter du rachat de Pebble pour enrichir ses montres.

La semaine passée, Fitbit a confirmé le rachat de Pebble. Uniquement les actifs logiciels, les smartwatches du constructeur passant purement et simplement à la trappe. Voir à ce propos notre précédent article « Fitbit confirme l’achat et l’arrêt des smartwaches Pebble ».

Avec 5,3 millions de produits vendus, Fitbit est le leader de l’informatique vestimentaire (wearable computing). Essentiellement avec des moniteurs d’activité physique, prenant la forme de bandes ou de montres. Nous restons toutefois loin des véritables montres connectées, comme la Watch d’Apple.

James Park, CEO de Fitbit, n’écarte toutefois pas la présentation de montres aux fonctionnalités plus riches. Il indique ainsi que les produits du constructeur « deviendront plus sophistiqués au fil du temps » et que le rachat de Pebble permettra de proposer « une grande variété d’applications, développées par nous ou à l’aide de partenaires ».

Feature watches

La piste des smartwatches, des montres connectées capables d’accueillir de nouvelles applications accessibles sur catalogue, semble toutefois pour le moment écartée.

« Nous ne pensons pas qu’il y ait un produit dans les smartwatches qui soit capable de combiner des usages génériques, des fonctionnalités de santé et de forme physique, un design industriel et une longue autonomie sur batterie », analyse le patron de Fitbit. Faute de technologie adaptée, l’arrivée des smartwatches serait donc encore prématurée. Fitbit semble visiblement leur préférer des montres évoluées de type feature watches.

À lire aussi :
La smartwach Gear S3 de Samsung en approche
Jolla se verrait bien en fournisseur d’OS pour smartwatches
Pas de nouvelle smartwatch Moto 360 chez Motorola/Lenovo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur